Le projet pilote le «M...usez de la rue» présente des expositions dans les vitrines des commerces de Shawinigan.

Le «M...usez de la rue» s'invite dans les vitrines

Les curieux l'auront peut-être remarqué, une nouveauté s'est installée dans les vitrines de Shawinigan depuis quelque temps. En effet, sept vitrines de commerces de Shawinigan présentent des expositions variées dans le cadre du projet pilote «M...usez de la rue».
Ayant déjà mis sur pied un projet similaire à Trois-Rivières lors du 350e anniversaire de la Ville, le chercheur Yvon Leclerc souhaitait faire vivre la même expérience aux résidents de Shawinigan, avec des objets historiques propres à leur ville. «Les commerçants ont vu le genre de travail qu'on faisait et qu'on le faisait de manière professionnelle, donc il a été très facile de les convaincre», mentionne-t-il. 
Organisé par la Société Scientifique Parallèle, le projet pilote utilise les vitrines des commerces participants, le long de la 5e rue de la Pointe à Shawinigan entre la rue Tamarac et la rue Mercier, pendant la période estivale.
«En raison de cette section qui devient piétonnière lors des activités de la Place du Marché, il devenait plus facile d'utiliser les vitrines vides pour offrir des expositions diversifiées», avoue M. Leclerc. 
Plusieurs thèmes sont d'ailleurs abordés dans le cadre de ces expositions, notamment l'histoire du château Turcotte, l'histoire de l'hôtel Mailhot, la carrière Bertrand, l'entomologie, la paléontologie et la cryptozoologie.
«Avec ce projet, on souhaite ouvrir l'esprit des visiteurs. Au lieu de donner simplement des conférences, ils peuvent admirer les expositions et apprendre tout en se promenant dans les rues de Shawinigan», souligne Yvon Leclerc.
La Cité de l'énergie occupe d'ailleurs une vitrine avec plusieurs artefacts reliés à l'histoire de l'électricité. 
En plus des expositions, des visites guidées d'une durée d'une heure seront offertes les 23 juillet, 6 et 20 août.