Le ministère des Transports est prêt pour l’hiver. Sur la photo: Jean Lamarche, agent d’information et Éric Houle, chef d’équipe.

Le MTQ est prêt pour l’hiver

TROIS-RIVIÈRES — Avec l’hiver qui pointe à l’horizon en ce début du mois de novembre, le ministère des Transports du Québec se dit en mesure de réagir à tout moment en prévision de la première bordée de neige.

Dans la région, les camions de déneigement sont prêts à prendre la route, les entrepôts d’abrasif sont pleins et les membres du personnel sont sur un pied d’alerte afin d’intervenir rapidement pou effectuer les opérations qui permettront aux usagers de se déplacer de manière efficace et sécuritaire sur les quelque 3200 km du réseau routier sous la responsabilité du ministère des Transports (MTQ). Par ailleurs, l’ensemble des opérations découlant de la réalité hivernale québécoise entraînera des dépenses se chiffrant à 23 millions de dollars.

«Nous sommes prêts! Que ce soit du côté de nos équipes de travail, de Québec 511 ou du centre de gestion de la circulation, tout est mis en place pour attendre l’hiver», indique Jean Lamarche, agent d’information pour le Ministère.

En tout, près de 150 camions de déneigement serviront lors des opérations. Plus de 75 000 tonnes de sel de voirie et 120 000 tonnes d’abrasif seront également utilisées. 

Pour ce qui est des opérations touchant le pont Laviolette, le sel sera remplacé par de l’urée. Jouant le même rôle que le sel sur la chaussée, cette substance a la particularité de ne pas être corrosive, ce qui permet de limiter l’usure de la structure de l’important lien interrives. 

Par ailleurs, la composition du mélange épandu sur les routes peut différer selon plusieurs, notamment la température.

«Par exemple, le sel de voirie n’est plus efficace en bas de -5 degrés Celsius», explique l’agent d’information.

Pour limiter les risques d’incidents mineurs ou plus graves, le MTQ demande aux usagers de la route de faire également leur part. 

Il leur est notamment conseillé d’adapter leur conduite aux conditions hivernales, de doter leur véhicule des différents équipements essentiels pour faire face à l’hiver adéquatement. Quatre pneus d’hiver en bon état, du lave-glace en bonne quantité et un bon balai à neige doivent notamment apparaître sur la liste des équipements dont doit se doter tout bon automobiliste québécois.

Afin de bien gérer leurs déplacements, les usagers sont également invités à s’informer des conditions routières. Pour se faire, ils peuvent notamment consulter les différentes plateformes de Québec 511.

Fait à noter, les routes dont l’entretien est sous la responsabilité des équipes du MTQ représentent 25 % de l’ensemble du réseau routier de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

 Les 75 % restants sont entretenus par des sous-traitants privés ou les services municipaux.