Michel Letarte
Michel Letarte

Le milieu de l’événementiel... sans événements!

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
Trois-Rivières - Normalement, les vendredis et samedis de décembre sont fort occupés pour Michel Letarte qui multiplie les tours de chants au gré des partys. «Mais là, je n’ai aucun contrat aux Fêtes, tout rassemblement étant interdit. Habituellement, décembre est plein, parfois, les jeudis s’ajoutaient. À la fin novembre, on commençait à faire des animations. J’en ai fait l’année passée et là, je n’en ai aucune cette année», raconte l’ancien policier qui se bute à des fermetures prolongées au moins jusqu’au 11 janvier 2021.