Au coin des rues des Estacades et Vachon, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, le logo de la Corporation de développement communautaire de Trois-Rivières est visible sur la mosaïque.

Le milieu communautaire au cœur des mosaïques florales

TROIS-RIVIÈRES — La Ville de Trois-Rivières a une fois de plus érigé une douzaine de mosaïques florales à différents endroits qui représentent, cette année, les valeurs véhiculées par les organismes communautaires.

Parmi les thèmes des mosaïques de la saison 2018, on y retrouve la justice sociale, l’inclusion et la démocratie.

La mosaïque sur le thème de l’inclusion représente une des valeurs prioritaires des organismes communautaires, soit celui d’inclure socialement toute personne, sans exception. Les citoyens pourront l’observer au coin des rues des Érables et de Grandmont.

Aux abords de chaque mosaïque se trouve une affiche qui présente la définition de l’œuvre.

«La Ville a soumis les thèmes et c’est la Corporation de développement communautaire de Trois-Rivières qui a rédigé les définitions», a expliqué le porte-parole de la Ville, Yvan Toutant.

Les résidents du secteur Cap-de-la-Madeleine pourront observer la mosaïque ayant comme thème la justice sociale au parc Robert-Bourassa. Le design de celle-ci représente l’effort du milieu communautaire à réduire les inégalités socioéconomiques.

Les logos de 15 à 20 organismes communautaires de la région sont également affichés sur des mosaïques.

D’ailleurs, le logo de la Corporation de développement communautaire de Trois-Rivières se retrouve sur l’œuvre située au coin des rues des Estacades et Vachon, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine.

Sur le boulevard des Forges, près du boulevard du Carmel, on retrouve la mosaïque sur le thème de la démocratie qui démontre que la démocratie participative est à l’origine des organismes communautaires et au cœur de leur fonctionnement.

Les citoyens qui circuleront sur le boulevard des Récollets près du Walmart pourront y remarquer la mosaïque sur le thème du soutien, qui présente un design du pont Laviolette ayant comme piliers les logos de différents organismes.

Au total, ce sont 100 000 fleurs qui sont utilisées afin de fabriquer ces mosaïques qui rendent hommage au milieu communautaire.

La mosaïque sur le thème le soutien se trouve sur le boulevard des Récollets, près du Walmart. Son design de pont ayant comme piliers les logos d’organismes communautaires représente l’accompagnement des organismes auprès des populations vulnérables.

Le projet au coût de 100 000$ nécessite quatre semaines de travail pour les employés de la Ville assignés à cette tâche.

L’équipe responsable des mosaïques se rencontrera dès le mois d’août prochain afin de discuter du thème pour l’été 2019 et d’amorcer l’évaluation du nombre de fleurs nécessaires et des coûts.

Les citoyens qui circuleront sur le boulevard des Récollets, près de la Caisse Desjardins, pourront observer la mosaïque qui représente l’entraide. Son design démontre que les personnes qui fréquentent les organismes communautaires s’entraident, tout comme les organismes entre eux.
La mosaïque qui se trouve près de la piste cyclable sur le boulevard des Récollets représente le bénévolat. Les logos de plusieurs organismes communautaires s’y retrouvent puisqu’elles encouragent la participation citoyenne.
Près de la piste cyclable sur le boulevard des Chenaux se trouve la mosaïque sur le thème de l’éducation populaire. Les organismes communautaires se doivent d’outiller les personnes dans le besoin afin qu’elles puissent se prendre en main.
La mosaïque qui se trouve au coin du boulevard Jean-XXIII et de la côte Verdun représente un oiseau quetzal, sur une thématique artistique.
La mosaïque qui se trouve au coin du boulevard des Récollets et de la rue Sainte-Marguerite présente différents organismes communautaires de la région.
Au coin des rues des Draveurs et Saint-Maurice, près de l’Amphithéâtre Cogeco, se trouve une mosaïque sur une thématique artistique.