Le supermarché Maxi de Grand-Mère a été évacué, jeudi avant-midi.

Le Maxi du secteur Grand-Mère évacué

SHAWINIGAN — L’épais manteau blanc qui recouvre les toitures continue de causer des maux de tête dans la région alors que le bâtiment abritant le supermarché Maxi du secteur Grand-Mère à Shawinigan a été évacué, jeudi avant-midi.

Cette décision a été prise après qu’un membre de l’équipe du magasin eut repéré une fissure sur un mur et ce qui lui semblait être des signes de faiblesse dans la structure du bâtiment. Afin d’assurer la sécurité des employés et des clients, la direction a décidé que le commerce de l’avenue de Grand-Mère restera fermé jusqu’à nouvel ordre. 

Jusqu’à maintenant, aucun effondrement ne s’est produit et personne n’a été blessé. Des spécialistes procèdent à l’inspection du bâtiment. 

À la suite des récents incidents d’effondrements causés par l’accumulation de neige, l’entreprise avait procédé à l’inspection et au déneigement de l’ensemble de ses bâtiments étant à risque. Le magasin Maxi de Grand-Mère fait partie de ceux-ci et l’opération de déneigement du toit était en cours depuis quelques jours. En fin de journée jeudi, l’ordre d’évacuation était toujours en vigueur et la direction n’était pas en mesure de s’avancer sur le moment d’une possible réouverture.

Cette nouvelle évacuation causée par les abondantes chutes de neige depuis le début de l’hiver vient s’ajouter notamment à celles de l’école primaire Villa-de-la-Jeunesse de Saint-Élie-de-Caxton et du centre de tri de Récupération Mauricie de Saint-Étienne-des-Grès, qui ont également été rendues nécessaires après que des fissures et d’autres signes eurent poussé les autorités à ne pas courir de risque et à adopter la même stratégie. D’ailleurs, les élèves fréquentant l’école de la petite localité, qui ont dû être relocalisés en urgence à l’école des Explorateurs du secteur Shawinigan-Sud, ne retrouveront pas leur lieu d’apprentissage habituel à leur retour de la semaine de relâche. Les travaux nécessaires afin de rendre l’école sécuritaire devraient en effet se poursuivre au cours de la semaine prochaine. Rappelons que des fissures sont apparues dans la structure de l’édifice, dont l’entretoit montrait également des signes d’affaiblissement. Même s’il semblait peu probable, au moment où ces signes ont été remarqués, que la structure puisse s’effondrer, la décision a été prise de déplacer les élèves en attendant que les travaux de solidification soient faits. La construction de cette école remonte à 1960.

Reprise de la collecte
des matières  recyclables

Du côté de Récupération Mauricie, qui avait dû évacuer le centre de tri le 27 février, on confirme que la collecte des matières recyclables reprendra son cours normal dès le lundi 11 mars. La responsable des communications de la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie, Sylvie Gamache, indique que les experts qui ont procédé à l’inspection confirment que le bâtiment est sécuritaire. Des travaux devront toutefois être réalisés lorsque le rapport complet de l’assureur sera déposé. 

Les collectes annulées entre le 28 février et le 8 mars ne seront pas reportées mais, lors des prochaines collectes, les surplus de matières recyclables déposés dans des sacs bleus ou transparents près du bac de récupération seront ramassés.