Le maire de Nicolet, Alain Drouin.

Le maire de Nicolet plaide pour l'autoroute 30

Pour le maire de Nicolet, Alain Drouin, l'expansion de l'Hôtel Montfort justifie plus que jamais le prolongement de l'autoroute 30 entre Saint-Grégoire et la Route du Port.
«Ça fait 40 ans qu'on attend. C'est cinq kilomètres. Pas un pont à construire. Si on avait un outil comme celui-là, ça viendrait épauler les efforts que vous faites», a-t-il laissé savoir au «développeur économique» qu'est Denis Beaubien avant d'aviser les candidats provinciaux et le futur gouvernement du Québec «qu'on va leur parler de l'autoroute 30».
Présent à la conférence de presse, le député sortant de la CAQ dans Nicolet-Bécancour, Donald Martel, dit comprendre le besoin et souhaiter le prolongement de la 30. Mais sa priorité demeure le doublement de la 55 pour la question de sécurité.
«Et je ne veux pas faire comme les libéraux qui ont promis la 30 en 2003 et 2007», a-t-il laissé entendre.
Pour sa part, le candidat de Québec solidaire, Marc Dion, parle d'un gros bon sens.
«Si le milieu le réclame, je vais de l'avant», a-t-il dit.