Le maire de La Tuque suggère de faire appel à l’armée.
Le maire de La Tuque suggère de faire appel à l’armée.

Le maire de La Tuque suggère de faire appel à l’armée pour les CHSLD

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
La Tuque— Le maire de La Tuque, Pierre-David Tremblay, suggère de faire appel au personnel soignant des forces armées canadiennes pour ajouter des «forces fraîches» dans les CHSLD et les résidences pour aînés de la région. Il se dit convaincu qu’il s’agit de la meilleure solution opérationnelle pour protéger les aînés de la Mauricie qui vivent en résidence et en CHSLD.

Le maire Tremblay demande que ce soit fait le plus rapidement possible, afin de prêter main-forte aux employés du CIUSSS MCQ qui sont épuisés et qui ont besoin de renfort.

«Comme tout le monde, je vois ce qui se passe dans la région, à Shawinigan, à Louiseville, à Saint-Tite et ailleurs. Nos anges gardiens du milieu de la santé ont besoin d’un temps de repos pour se refaire une santé, reprendre des forces et revenir plus tard en pleine forme pour prendre soin de nos aînés. Je suis convaincu que la meilleure façon de les aider en ce moment est de faire appel aux compétences du personnel soignant des forces armées canadiennes qui est prêt à intervenir. La solution existe, il faut en faire la demande. La crise actuelle que nous traversons exige qu’on soit davantage dans l’opérationnalisation. Cela demande une solution qui est davantage opérationnelle qu’administrative, car il faut gagner cette guerre de santé publique», souligne M. Tremblay.

Rappelons toutefois que jusqu’à maintenant la Haute-Mauricie ne dénombre aucun cas de personne infectée à la COVID-19.

Le maire de La Tuque a participé, mercredi matin, à une conférence téléphonique avec les maires et préfets de la Mauricie, à laquelle participait des élus du gouvernement du Québec, ainsi que plusieurs représentants de ministères et d’organismes dont le CIUSSS MCQ.

«L’équipe du gouvernement du Québec, que nous suivons chaque jour, fait preuve d’un bon leadership et travaille avec acharnement depuis des semaines. Toutefois, les démarches qui sont faites pour trouver du personnel dans les résidences pour aînés et les CHSLD, la créativité qu’on essaie de mettre en place, bien que ce soit une bonne idée de l’avoir essayé, ça ne donne pas les effets escomptés. Il faut une solution qui donnera de meilleurs résultats sur le terrain», lance-t-il.

«Pour moi, la meilleure solution pour les aider, c’est de faire appel à l’expertise du personnel soignant des forces armées canadiennes et je trouve que c’est important de le dire», ajoute le maire de La Tuque.

Ce dernier affirme qu’il a confiance que les autorités gouvernementales sauront faire les bons choix pour assurer la sécurité de la population.