De violentes manifestations ont lieu en Haïti depuis la semaine dernière.

Le groupe de Nicolet de retour

NICOLET — Le groupe de Nicolet en voyage humanitaire en Haïti, où de violentes manifestations ont lieu depuis la semaine dernière, est finalement de retour au Québec. Les douze membres du groupe se sont envolés à bord d’un vol d’Air Transat à 16h30, lundi.

Le groupe effectuait un voyage humanitaire dans les montagnes de Kenscoff, à environ deux heures de la capitale, où la plupart des révoltes se déroulent.

Par contre, le groupe a connu des difficultés sur le chemin vers l’aéroport de Port-au-Prince.

Un des accompagnateurs du groupe, Marc Dion, a indiqué en entrevue à Radio-Canada qu’une quarantaine de manifestants s’étaient retrouvés à bloquer le véhicule du groupe.

Il raconte qu’ils ont réussi à se sortir de cette situation après une dizaine de minutes, «avec beaucoup de peur, de cris et de larmes de nos jeunes».

Arrivé à l’aéroport samedi, le groupe a dû attendre jusqu’à lundi avant de s’envoler vers Montréal.

Même s’ils étaient en sécurité à cet endroit, les voyageurs avaient peu de nourriture et d’eau à leur disposition et le groupe a dû dormir sur le sol.

Par contre, les parents des jeunes en voyage pouvaient obtenir de l’information sur leur situation par le biais des réseaux sociaux lors de leur séjour à l’aéroport.

Une vingtaine de proches attendaient le retour du groupe à l’aéroport Montréal-Trudeau, lundi soir.