Sur la photo: Justine Renaud, présidente du Gris Mauricie – Centre-du-Québec, Faye Héroux, directrice générale de Sidaction Mauricie et de François Vanier, directeur général du GRIS Mauricie – Centre-du-Québec.

Le GRIS Mauricie prend les choses en main

TROIS-RIVIÈRES — Afin de célébrer son dixième anniversaire en grand, le Groupe régional d’intervention sociale (GRIS) Mauricie – Centre-du-Québec a accepté le mandat de chapeauter l’organisation et la tenue des activités dans le cadre de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie, qui se dérouleront jusqu’à dimanche.

Depuis 2012, c’était l’organisme Sidaction Mauricie qui supervisait les activités entourant cette journée dans la région. Mais comme son objectif est étroitement relié à la mission du GRIS, les deux organismes ont convenu que ce dernier chapeautera dorénavant les activités qui visent à sensibiliser le grand public à certains enjeux reliés à l’homophobie et la transphobie.

Signe que cette passation des pouvoirs s’est faite dans un esprit de collaboration, la directrice générale de Sidaction Mauricie, Faye Héroux, était présente et a pris la parole lors du dévoilement de la programmation qui s’échelonnera sur six jours.

«On offre des services d’accueil, d’écoute et de soutien de référence, mais on trouve également important de mettre sur pied des événements comme ça pour aller chercher la population et pour la sensibiliser au maximum», explique le directeur généra du GRIS, François Vanier.

Dans le cadre des activités et des initiatives, notons que le drapeau multicolore LGBT+ flottera au-dessus de la Place des diversités, une structure aménagée au parc portuaire de Trois-Rivières qui permettra au public d’en connaître davantage l’évolution des droits de la communauté LGBT+ au Canada. Cette structure, qui est l’œuvre de deux étudiants de l’Université Laval, sera accessible au public tout au long des festivités.

Par ailleurs, une table ronde à laquelle prendront part différents acteurs littéraires se tiendra à la librairie L’Exèdre ce jeudi. Les thèmes qui y seront abordés toucheront la littérature LGBT, notamment à savoir si elle doit être catégorisée et à qui elle s’adresse. Le lendemain, le public sera convié au c’est au cinéma Le Tapis rouge pour une conférence de la conférencière Dominique Dubuc sous le thème «les étiquettes LGBTQI2SNBA+». Finalement, la population est invitée à se joindre à la grande marche contre l’homophobie et la transphobie qui se déroulera dans les rues du centre-ville de Trois-Rivières à compter de 13 h 30 samedi. Elle se conclura sur l’Esplanade du port de Trois-Rivières, où des kiosques de différents organismes et intervenants sociaux seront aménagés. Les festivités prendront fin à la Maison de la culture de Trois-Rivières avec une prestation de l’artiste Samuele. La prestation débutera à 19 h 30.

Concrètement, le GRIS se spécialise dans les services d’accueil, d’écoute, de référence et de soutien aux personnes ou groupes gais, lesbiens, bisexuels ou leurs proches. Ses intervenants donnent notamment des conférences dans les écoles secondaires, participent à des ateliers et conférences et distribuent de la documentation au public. Ils tiennent également des ateliers dans certaines résidences pour personnes âgées car ils ont remarqué que les aînés ressentaient des besoins spécifiques quant à la sensibilisation face à l’homophobie. Ils constatent en effet que des personnes aînées homosexuelles se voient forcées de retourner dans le placard au moment d’emménager en résidence afin de se protéger des préjugés.