La conférence de presse tenue lundi a réuni (à l’avant) Sylvain Paquette, chef de l’auberge du Pétillant, en compagnie de Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé, Martin Marcouiller, de l’UPA de Maskinongé, Daniel Grenier, de la Pourvoirie du lac Blanc, Pascale Plante, coordonnatrice du développement touristique de la MRC de Maskinongé, Martine Lessard, de la Microbrasserie Nouvelle-France, France Savoie, de l’auberge du Pétillant, Joël Vincent, du Baluchon et Julie Lemieux, directrice générale de la SADC de la MRC de Maskinongé.

Le goût du succès

LOUISEVILLE — Le succès populaire de Bon appétit Maski incite la MRC de Maskinongé à présenter l’événement pour une troisième année de suite.

Les 26 et 27 octobre et les 2 et 3 novembre, cinq restaurants de la MRC de Maskinongé offriront à leur clientèle cet événement gourmand qui met en vedette des produits locaux dans leurs menus. La table d’hôte de trois services est servie au coût de 29 $.

Si l’élan observé en 2017 se poursuit cette année, les clients seront nombreux à participer à cet événement.

«On a eu plus de 700 repas Bon appétit Maski qui ont été servis en 2017. Ça représente une hausse de 30 % par rapport à 2016. À la base, l’événement sert à faire connaître les produits locaux et à créer un alliage avec les restaurants. Et ça augmente l’achalandage dans des mois qui sont moins occupés. Les clients et les restaurateurs y trouvent leur compte», note Pascale Plante, coordonnatrice du développement touristique de la MRC de Maskinongé.

Le restaurant Quoi de N’oeuf de Saint-Élie-de-Caxton, le Baluchon de Saint-Paulin, la Pourvoirie du lac Blanc et la Microbrasserie Nouvelle-France de Saint-Alexis-des-Monts ainsi que l’auberge du Pétillant de Louiseville participent de nouveau à Bon appétit Maski. Plusieurs établissements misent déjà sur des relations d’affaires avec différents producteurs agroalimentaires du secteur. Mais comme le précise Mme Plante, l’organisation d’un tel événement gourmand entraîne la création d’autres relations d’affaires.

«Cette année, nous aurons 29 produits qui seront mis en lumière dans les menus. Et on commence à avoir plus de produits locaux dans les menus réguliers», se réjouit Mme Plante.

En nouveauté cette année, les clients recevront des échantillons de produits utilisés pour la préparation des plats. Du miel, du café, des produits de l’érable, du sel à la lavande et de la farine de sarrasin seront remis jusqu’à épuisement de la marchandise.

La Société d’aide au développement des collectivités de la MRC de Maskinongé et l’Union des producteurs agricoles de Maskinongé s’ajoutent à la MRC de Maskinongé comme partenaires de l’événement.

Les menus de cet événement gourmand peuvent être consultés au www.bonappetitmaski.com et sur la page Facebook de Tourisme Maskinongé.