Will Moreno, un musicien du groupe de Markland Campbell, pleure la mort de son ami qui aurait été abattu par Donald Musselman vers 21h30, vendredi soir dans le marché By. Le décès de cet artiste aussi connu sous le nom de Jahiant Jahn soulève de nouvelles questions sur la violence dans le centre-ville d’Ottawa.

Vigile dans le marché By après la mort d’un pacifiste

Plusieurs dizaines de personnes ont assisté dimanche soir à une vigile en mémoire de Markland Campbell, ce père de famille et artiste hip-hop décédé après avoir été atteint par balle vendredi soir dans le marché By.

La vigile a eu lieu à l’angle des rues Byward Market et York, là où l’homme de 42 ans s’est effondré. Campbell, dont le nom d’artiste était Jahiant Jahn, a été abattu à environ une trentaine de mètres plus au sud sur la rue Byward Market, vers 21 h 30.

« Il a mené une révolution en 1994 en participant à une manifestation contre la violence par arme à feu. Il est mort par balle, c’est insensé. Nous prions pour que cela cesse, et que quelque chose de positif en découle », a indiqué James, un ami proche de Jahiant, lors de la vigile.

Un homme de 18 ans connu de la police a été inculpé de meurtre au deuxième degré en lien avec la mort de Campbell.

À LIRE AUSSI:
L’heure de la fusillade au marché By préoccupe particulièrement le conseiller Fleury

L’accusé, Donald Musselman, a comparu par vidéoconférence dimanche matin lors d’une audience au palais de justice d’Ottawa. L’Ottavien était détenu au quartier général du Service de police d’Ottawa (SPO). Il demeurera incarcéré jusqu’à sa prochaine comparution, le 13 juin.

Musselman a été arrêté samedi matin par le SPO. L’unité des crimes majeurs n’a pas donné de détail concernant l’arrestation.

La police a aussi refusé de dire combien de projectiles d’arme à feu ont été tirés et combien ont atteint la victime. Des témoins avaient indiqué vendredi soir avoir entendu deux ou trois détonations.

L’arme du crime n’a pas été récupérée par la police.

Campbell, qui était aussi du trio hip-hop reggae Half Size Giants (HSG), est mort à l’hôpital. Des passants étaient venus à son secours lorsqu’il s’est écroulé au sol.

Markland Campbell est décédé après avoir été atteint par balle vendredi soir dans le marché By.

À la défense de sa fille

Chris Wiens, un ami de longue date de Campbell et membre de HSG, a indiqué que Markland a été abattu alors qu’il se portait à la défense de sa fille qui se faisait harceler par des jeunes hommes dans le marché By. Il avait quitté son travail au Centre Shaw pour se porter au secours de sa fille.

« Il ne porte pas d’arme à feu. Il n’était pas armé. Il est allé à la rescousse de sa fille. Il s’est fait tirer dans l’abdomen », a raconté M. Wiens, sous le choc.

« Il n’était pas dans un gang et n’était pas un criminel », a-t-il ajouté.

La police n’a pas confirmé ou nié les informations transmises par M. Wiens.

Le décès tragique du rappeur est survenu peu de temps après le tournage de la plus récente vidéo de Half Size Giants.

« Nous avons tourné la vidéo samedi dernier à Toronto, et il a été abattu en défendant la dignité de sa fille », a continué Chris Wiens.

« À l’âge de 16 ans, Markland a participé à un concert avec HSG pour protester contre la mort gratuite de Nicholas Battersby, la première victime d’une fusillade à partir d’un véhicule. C’était en mars 1994. Maintenant, 25 ans plus tard et à moins d’un mille de la tragédie de 1994, Markland a été abattu malicieusement en défendant ses principes », a indiqué le groupe hip-hop dans un communiqué.

« Les mots me manquent, a indiqué Michael Landry sur la page Facebook de la victime. J’ai peine à y croire. Repose en paix, Jahiant Jahn. Parti trop vite.