L'avion CSeries de Bombardier

Victoire de Bombardier contre Boeing

AFP — La Commission américaine du commerce international (USITC) a estimé que les taxes appliquées par les États-Unis sur les avions CSeries de Bombardier étaient injustifiées rejetant ainsi les demandes de Boeing, appuyées par le ministère américain du Commerce.

En décembre, le ministère américain du Commerce avait, lui, estimé que ces appareils de 100 à 150 sièges bénéficiaient de subventions du gouvernement canadien et qu'ils étaient vendus en dessous de leur prix de fabrication. Il avait alors fixé d'une part des droits devant compenser les subventions publiques (dits "compensateurs") à 212,39%, et d'autre part un taux anti-dumping à 79,82%.