L’enseignante Raphaëlle Cardinal-Soucy prépare sa classe de première année à l’école de l’Amérique-Française.
L’enseignante Raphaëlle Cardinal-Soucy prépare sa classe de première année à l’école de l’Amérique-Française.

Une rentrée possiblement progressive en Outaouais

Daniel LeBlanc
Daniel LeBlanc
Le Droit
Votre enfant retournera-t-il à l’école lundi? Pas nécessairement. Les écoles de l’Outaouais pourraient étaler le retour en classe des élèves du primaire entre le 11 et le 13 mai, selon les cycles scolaires, le ministère de l’Éducation ayant donné son accord pour un retour progressif.

Les parents qui ont choisi de renvoyer leur enfant à l’école la semaine prochaine sauront dans les heures à venir quelle décision a été prise par leur établissement.

À titre d’exemple, il pourrait être décidé que les élèves de la maternelle à la 2e année feront leur retour lundi, tandis que ceux de la 3e et 4e année retourneront en classe le lendemain et que les enfants de 5e ainsi que de 6e année ne reviendront que mercredi.

Autant à la Commission scolaire des Draveurs (CSD) qu’à la Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSPO), chaque direction d’école aura la liberté d’établir son propre plan de match pour une réouverture graduelle ou non, selon les besoins et le contexte.

À la Commission scolaire au Coeur-des-Vallées (CSCV), on n’a pas encore statué sur le sujet. Une réunion avec les directions d’école est prévue mercredi.

TAUX DE FRÉQUENTATION: MOYENNE ENTRE 35 ET 40%

Par ailleurs, selon les chiffres finaux quant au taux de fréquentation des écoles primaires de la région pour la première semaine du retour en classe, entre 20% et 60% des enfants seront présents, les chiffres variant beaucoup d’une institution à l’autre.

Le compte final fait état d’une proportion qui varie entre 21% et 58% sur le territoire de la CSD, qui a cependant préféré ne pas révéler le nom des écoles où il y aura le plus grand nombre d’élèves.

«Les chiffres peuvent changer de semaine en semaine et on ne voulait également pas cibler une école en particulier, pour ne pas que ça amène une mauvaise interprétation», de dire la porte-parole Mélissa Fortin.

À la CSPO, où le taux global varie entre 23% et 53%, les plus hauts taux de fréquentation sont observés aux écoles de la Forêt, internationale Mont-Bleu et du Plateau; alors qu’à la CSCV, il s’agit des écoles aux Quatre-Vents (Gatineau) et St-Pie-X (Papineauville), toutes deux ayant un taux de 48%.

UN SERVICE AU VOLANT... À L’ÉCOLE

Pour permettre aux parents de récupérer le matériel scolaire et les effets personnels des enfants qui ne retournent pas à l’école, certaines écoles de la région ont décidé d’organiser un service au volant à même le stationnement de l’établissement. La remise des objets se fait par vagues, selon les niveaux. Un sac par écolier avait été préparé.

Un service au volant a été organisé à l’école de l’Amérique-Française.

Une telle initiative a été privilégiée à l’école de l’Amérique-Française, dans le secteur Hull, où la clientèle en temps régulier s’élève à plus de 800 élèves. Du nombre, plus de 450 ne reviendront pas la semaine prochaine.

«Ça facilite la cueillette et ça évite que les parents aient à entrer dans l’école. Quand les parents arrivent en auto, on dépose le sac dans le coffre arrière. Il n’y a aucun contact ni attente. On va faire ça sur trois jours. C’est l’efficacité dans la simplicité, je dirais. On a choisi cette option étant donné le grand nombre d’élèves», affirme la directrice Danièle Bolduc.