Huit personnes ont été jetées à la rue à la suite d’un incendie qui a complètement ravagé une propriété sur la rue Denison Ouest à Granby. Fort heureusement, personne n’a été blessé.

Une maison et un bâtiment industriel en flammes à Granby [VIDÉOS]

Les pompiers de Granby n’ont pas chômé mercredi alors qu’ils ont eu à combattre deux incendies qui ont éclaté pratiquement au même moment. L’un des sinistres a complètement détruit une résidence, jetant ainsi huit personnes à la rue.

Le premier brasier s’est déclaré dans une propriété de deux étages de la rue Denison Ouest, à l’extrémité du territoire de Granby. À l’arrivée des sapeurs, les flammes sortaient par les fenêtres à l’avant et à l’arrière de la maison, décrit Simon Boutin, directeur du Service des incendies de Granby.

«Les pompiers ont essayé avec un jet d’eau de rentrer dans la maison, en passant par le côté du garage, mais ils ont constaté que l’étage était en feu au complet. Ils ont donc fait une application d’eau rapide et ils sont sortis pour travailler de l’extérieur», explique le directeur Boutin.

Une trentaine de pompiers de Granby et de la brigade de Bromont ont combattu le brasier pendant plusieurs heures. Certains ont été affectés au transport d’eau puisque le secteur est dépourvu de borne-fontaine.

Plusieurs heures après le début de l’incendie, les sapeurs étaient toujours au travail en fin d’après-midi. Lorsque le premier étage a brûlé, les biens ont tous glissé au sous-sol. Ils s’affairaient donc à éteindre les derniers foyers d’incendie dans cette section de la propriété qui était toutefois difficile d’accès.

La résidence est une perte totale. La cause n’était pas identifiée au moment de mettre sous presse mercredi, mais la cause humaine a été écartée des hypothèses.

Huit personnes vivaient dans la propriété divisée en deux unités d’habitation. Certains étaient présents lorsque le feu s’est déclaré, mais ils ont tous réussi à évacuer les lieux. Personne n’a été blessé. Les bénévoles de la Croix-Rouge sont arrivés rapidement sur place pour offrir une aide d’urgence pour une période de 72 heures aux sinistrés qui se retrouvent temporairement sans toit.

Bâtiment industriel en flammes

Alors que les sapeurs étaient à pied d’œuvre depuis une quarantaine de minutes pour éteindre les flammes qui ravageaient la résidence, un autre incendie s’est déclaré. Cette fois, c’est un bâtiment industriel de la rue Laurent qui a été victime d’un sinistre. «À notre arrivée, des flammes sortaient à l’extérieur du bâtiment et il y en avait également à l’intérieur», explique M. Boutin.

Lors de travaux de découpage d’acier, un tison serait tombé par mégarde dans un élément du mur. Les travailleurs présents sur les lieux ont rapidement alerté les services d’urgence.

Un incendie a aussi endommagé un bâtiment industriel situé sur la rue Laurent à Granby.

Des pompiers de Shefford sont venus prêter main-forte à leurs collègues granbyens. La vingtaine de sapeurs ont notamment eu recours au camion à échelle pour se rendre sur la toiture du bâtiment.

Ils ont pu effectuer des trouées pour s’assurer que l’eau puisse atteindre tous les foyers secondaires. Au final, une partie du mur extérieur et de la toiture ont été abîmés. Les dommages sont évalués à 15 000 $.

Des sapeurs de la brigade de Waterloo et Roxton Pond ont quant à eux élu domicile temporairement à la caserne granbyenne pour être prêts à intervenir sur le territoire si une autre urgence survenait puisque toutes les autres équipes étaient déjà sur le terrain. Le directeur Boutin affirme que c’est plutôt rare que les pompiers doivent répondre à autant d’appels dans un court laps de temps.

Retour à la maison difficile

Afin de permettre aux pompiers de pouvoir faire leur travail, la rue Denison Ouest a été fermée entre le chemin Guertin et la rue Brodeur, à Saint-Alphonse-de-Granby. La situation a toutefois causé des maux de tête aux automobilistes, surtout à l’heure du retour à la maison.

De la signalisation avait été mise en place pour informer les conducteurs du détour à emprunter. Les policiers étaient également présents sur les lieux.