Une entente à une semaine du Vendredi fou chez Wiptec

Les employés du centre de distribution Wiptec à Sherbrooke ont conclu une nouvelle entente collective avec leur employeur. Le nouveau contrat de travail concerne quelque 210 syndiqués occupant les postes de journalier, de cariste et de préposé à l’inventaire dans cette entreprise qui se démarque en tant qu’expert en préparation des commandes (Pick-Pack-Ship).

Cette entente survient une semaine avant les soldes du Vendredi fou (Black Friday), qui représente l’une des périodes les plus achalandées de l’année dans cette entreprise qui prévoit effectuer environ 125 000 commandes durant cette période.

À lire aussi: Wiptec : chaude lutte entre Sherbrooke et la Rive-Sud

Wiptec agrandit encore

Parmi les gains importants qui auront un impact positif sur la rétention et l’attractivité de la main-d’œuvre, il faut mentionner des augmentations de salaire qui varieront entre 9 % et 19 % la première année pour atteindre 22 % à 35 % au terme de la convention, et ce, selon la classification et l’échelon des syndiqués.

Le contrat de travail sera en vigueur jusqu’en avril 2025.

« Je suis heureux et fier du dénouement positif de ces négociations qui se sont déroulées de manière constructive et respectueuse. Cette nouvelle convention collective négociée à partir des revendications exprimées par les syndiqués membres des TUAC 500, confirme l’expertise de notre grande organisation à obtenir des résultats concrets pour sécuriser leurs emplois et améliorer leurs conditions salariales de façon significative », a déclaré Antonio Filato, président des TUAC 500 (Travailleurs et travailleuses unis de l’alimentation et du commerce, section locale 500).