Une école de Toronto est la proie des flammes deux fois en 13 heures

TORONTO - Un important incendie dans une école secondaire de Toronto a provoqué l’effondrement d’une partie du toit de l’immeuble et contraint les habitants du quartier à évacuer à cause de l’épaisse fumée.

Aucun blessé n’a été signalé lors de ce deuxième incendie à se déclarer en autant de jours au York Memorial Collegiate Institute, dans le nord-ouest de la métropole. L’école avait été construite en 1929, il y a 90 ans.

Les pompiers ont été alertés au milieu de la nuit, mardi, soit environ 13 heures après une première alerte pour un autre incendie qui s’était déjà déclaré lundi dans l’immeuble.

Les pompiers avaient été appelés d’abord vers 14 h 15 lundi et l’incendie était maîtrisé à 16 h 35, puis déclaré éteint quelques heures plus tard, a déclaré le capitaine David Eckerman.

Environ 900 élèves et membres du personnel avaient quitté l’école indemnes après l’incendie de lundi; ils avaient été transférés au George Harvey Collegiate Institute pour les cours de mardi, a annoncé le conseil scolaire du district de Toronto. Mais cette école ainsi que deux autres ont été évacuées plus tard mardi par mesure de précaution en raison de la fumée dense qui recouvrait le quartier.

Mardi après-midi, au moins 150 pompiers étaient sur les lieux du deuxième incendie au York Memorial, ont indiqué des responsables. Les deux incendies étaient concentrés dans le vieil auditorium de l’école.

La directrice du York Memorial, Donna Drummond, retenait ses larmes, mardi matin, en parlant du bâtiment qui avait été construit pour honorer les jeunes Canadiens morts au combat pendant la Première Guerre mondiale - d’où son nom de «York Memorial».

Le surintendant de la police de Toronto Ron Taverner a dit craindre que l’incendie ne soit d’origine suspecte. Le commissaire des incendies de l’Ontario mènera aussi son enquête.