Alain Bouchard est accusé d’avoir eu accès à des images de pornographie mettant en scène des mineurs.

Un sexagénaire de Lac-Kénogami arrêté avec de la porno juvénile

Un sexagénaire de Lac-Kénogami qui a comparu, mercredi, au Palais de justice de Chicoutimi, sous des accusations de possession de pornographie juvénile, devra demeurer derrière les barreaux au moins jusqu’à vendredi.

Alain Bouchard, 63 ans, a été arrêté chez lui mardi soir par les policiers de Saguenay.

Il est accusé d’avoir eu accès à des images de pornographie mettant en scène des mineurs entre le 10 mars et le 15 août. Un second chef pèse contre celui qui aurait, selon l’acte de dénonciation, « subrepticement observé » une victime – dont l’identité est protégée par une ordonnance de la cour – alors qu’elle se trouvait « dans des circonstances pour lesquelles il existait une attente raisonnable de protection en matière de vie privée. »

Deux autres accusations concernant des armes à feu ont aussi été déposées contre le résidant de Lac-Kénogami.

Le procureur de la Couronne, Me Jean-Sébastien Lebel, s’est opposé à sa remise en liberté, mercredi. La défense, assurée par Me Luc Tourangeau, pourrait tenter d’offrir certaines garanties pour permettre à l’accusé de retrouver sa liberté provisoire d’ici à ce que le juge Richard P. Daoust, de la Cour du Québec, rende son verdict. Une ordonnance empêche également Alain Bouchard d’entrer en contact avec sa victime alléguée.