Bruno Roy
Bruno Roy

Un producteur de bleuets «donne» ses champs à la population

Bruno Roy regarde ses plants de bleuets d’un oeil triste. Faute de main d’oeuvre suffisante, des milliers de petits fruits vont flétrir dans les champs. Mais pas si les citoyens viennent les cueillir - sans frais - lors des trois prochains samedis à la bleuetière du chemin Craig, à Saint-Étienne de Lauzon.

Le propriétaire de la Bleuetière Du Roy aurait eu besoin d’une vingtaine d’employés pour cueillir ses fruits, faire rouler la petite usine de transformation et ouvrir la crèmerie maison. Comme bien des employeurs, il a peiné, en cette période de pandémie, à en recruter sept ou huit.

«On a une année à oublier», résume-t-il. Ironie du sort, la quantité de petits fruits est phénoménale cette année en raison de la chaleur hâtive. 

Plutôt que de regarder périr ses fruits, le sympathique producteur agricole a donc eu le goût «de faire quelque chose de positif, pour montrer qu’il y a encore du bon monde» et décidé d’ouvrir ses champs à la population.

Petits et grands sont donc invités à venir faire l’auto-cueillette gratuite «des plus beaux bleuets de la région», promet Bruno Roy, les samedis 25 juillet, 1er et 8 août.

Après la récolte, Bruno Roy invite ceux qui en ont les capacités à faire un don à un organisme communautaire lévisien dont des représentants seront sur place.

Chaque famille aura le droit de remplir un contenant de quatre livres. Les personnes seules se verront remettre un contenant de deux livres. L’auto-cueillette sera limitée à une période de 30 minutes pour permettre à plus de gens de visiter la bleuetière.

Des bénévoles assureront la bonne circulation des gens. Les mesures de distanciation physique seront de rigueur et la désinfection des mains sera obligatoire.

L’événement est remis au dimanche en cas de pluie. La Bleuetière Du Roy est située au 5, chemin Craig à Saint-Étienne-de-Lauzon.