Thomas Roberts laisse dans le deuil sa femme et son enfant de 9 mois après s'être enlevé la vie.

Un policier d'Ottawa retrouvé mort au quartier général

Un policier du Service de police d’Ottawa (SPO) est décédé vendredi soir.

Le corps de la victime a été retrouvé vers 18h dans le quartier général du service de police au 474, rue Elgin, à Ottawa.

Le chef sortant, Charles Bordeleau, a confirmé que le détective Thomas Roberts s’est enlevé la vie.

« Je suis attristé d’apprendre qu’un membre de la police d’Ottawa s’est suicidé, écrit-il sur son compte Twitter. Je suis de tout cœur avec sa famille, ses collègues et toutes les personnes touchées par cette tragédie. Les jours et les mois à venir seront difficiles, mais sachez que vous avez tout le soutien de cette communauté. L’aide est toujours là. »

M. Roberts était âgé de 35 ans. Il a fait son entrée au sein du SPO en 2016 après avoir travaillé pour la Gendarmerie royale du Canada à titre de patrouilleur.

«Thomas était un jeune policier intelligent qui était apprécié de ses collègues, notamment à cause de sa détermination et de ses talents d'enquêteur», écrit le chef de police d'Ottawa par intérim, Steve Bell, dans une déclaration.

Thomas Roberts

Nombreux sont ceux qui ont exprimé leurs condoléances sur leur compte Twitter, dont le maire Jim Watson et le prochain chef de police Peter Sloly.

« Je veux offrir toutes mes condoléances à ceux et celles qui connaissaient, qui aimaient et qui ont travaillé avec ce policier », indique le maire Watson.

Ce tragique événement survient le jour même où une cohorte de policiers provenant de partout au pays sont partis de Toronto et sont arrivés, à la course, samedi, dans la capitale nationale, pour rendre hommage aux policiers qui ont sacrifié leur vie dans l'exercice de leurs fonctions.

Une cérémonie officielle pour marquer le Jour national de la Commémoration des policiers et agents de la paix - qui se tient chaque année le dernier dimanche de septembre - est prévue dimanche.

Les drapeaux devant le quartier général du SPO ont également été placés en berne pour rendre hommage au défunt policier.

Thomas Roberts laisse dans le deuil sa femme et son enfant de 9 mois.

Le SPO souligne par ailleurs que «les services de soutien pour nos membres ont été augmentés avec du personnel dans plusieurs endroits à travers la ville» pour permettre à la famille et aux collègues de faire leur deuil en respectant leur vie privée.

«Depuis plusieurs années, nous avons travaillé à améliorer nos services de soutien pour nos membres. Mais aujourd’hui, on se demande tous pourquoi ce drame s’est produit et on sait que nous avons encore du travail à faire dans ce domaine», avoue M. Bell.

Rappelons qu'en 2014, le sergent Kal Ghadban s'était lui aussi enlevé la vie au quartier général du Service de police d'Ottawa.

Vous ou vos proches avez besoin d’aide? N’hésitez pas appeler au 1-866-APPELLE (277-3553), ou encore Tel-Aide Outaouais au 613-741-6433. Du côté d'Ottawa, vous pouvez toujours appeler la ligne de crise en santé mentale d'Ottawa en composant le 613-722-6914.