Les Sénateurs n'ont plus de chef de la direction depuis huit mois.
Les Sénateurs n'ont plus de chef de la direction depuis huit mois.

Un nouveau chef de la direction pour les Sénateurs

Sylvain St-Laurent
Sylvain St-Laurent
Le Droit
Nomination très importante chez les Sénateurs d’Ottawa.

Le club de la Ligue nationale de hockey a embauché un nouveau chef de la direction, qui sera chargé d’élaborer «la stratégie commerciale globale de l’organisation, plus particulièrement le marketing et le renforcement des relations communautaires».

Il s’agit de Jim Little, un homme de 55 ans qui occupait jusqu’à tout récemment les postes de vice-président directeur et de direction général du marketing et de la culture pour Shaw Communications.

«Nous avons procédé à une recherche approfondie afin de dénicher le bon dirigeant pour orienter l’organisation dans la prochaine décennie», a déclaré le propriétaire des Sénateurs, Eugene Melnyk, dans un communiqué.

«La vaste expérience et la nouvelle perspective de Jim viendront renforcer les succès de l’entreprise à l’extérieur de la patinoire, et faire entrer notre club et nos partisans dans une nouvelle ère.»

Le poste de chef de la direction était vacant depuis environ huit mois chez les Sénateurs. La dernière personne à l’occuper, Nicolas Ruszkowski, a remis démission après avoir passé moins d’un an en poste.

Les Sénateurs n’ont pas de président depuis presque deux ans. Tom Anselmi a lui aussi quitté l’organisation, en février 2018. Il n’a jamais été remplacé.

Les dernières années, tumultueuses, ont laissé des traces évidentes à Ottawa. Les Sénateurs présentent la pire moyenne de billets vendus dans la LNH, cette saison, selon le réseau ESPN. Ils ont attiré, en moyenne, 11 732 spectateurs lors de leurs 20 premières parties à domicile.