Un monteur d'acier de Fabmec meurt subitement au travail

Un employé de 25 ans de l’entreprise Fabmec est décédé, vendredi après-midi à Jonquière, alors qu'il s'affairait à des tâches de boulonnage sur une structure de la rue Filion. Il a soudainement eu un malaise.

Selon un communiqué de presse envoyé par la compagnie Constructions Fabmec Inc., les premiers secours ont été immédiatement prodigués au travailleur, par l'équipe de chantier. Les ambulanciers ont ensuite pris la relève, mais en vain. Le jeune homme est décédé sur les lieux.

La cause exacte du malaise est inconnue et une enquête suit son cours. 

« Nos pensées et nos efforts se dirigent présentement au soutien de la famille et des travailleurs impliqués dans l’événement », peut-on lire, dans le communiqué de presse de l'entreprise.

Un avertissement de chaleur était en vigueur au moment des événements, alors que la température ressentie enregistrée à Bagotville a dépassé 46 degrés avec l'humidex. La compagnie assure tout de même qu'un protocole de contrôles des contraintes thermiques avait été mis en place. 

Une porte-parole de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), Diane Thibeault, a confirmé au Quotidien qu'il était trop tôt pour établir une conclusion. « Nous allons devoir attendre les résultats médicaux », a-t-elle souligné.

Pendant les périodes de chaleur, la CNESST suggère aux travailleurs de prendre des pauses à l’ombre ou dans un endroit climatisé, de boire beaucoup d’eau (maximum de 1,5 litre par heure), de se vêtir adéquatement, incluant la tête, et de gérer ses efforts.

Correctif : Dans une version précédente de l'article, il était mentionné que l'homme travaillait pour le groupe Guay. L'entreprise n'est pas impliquée dans cette histoire.