La maison familiale de Joé Juneau est une perte totale.

Un incendie ravage la maison familiale de Joé Juneau à Saint-Raymond

Un incendie a ravagé la maison familiale de Joé Juneau au Lac Sept-Îles, à Saint-Raymond, dans Portneuf, dans la nuit de lundi à mardi.

M. Juneau et sa conjointe, qui dormaient quand les flammes ont pris naissance, ont eu le temps de sortir du bâtiment et n’ont pas été blessées. Mais les flammes ont complètement détruit leur résidence secondaire. 

L’ex-joueur du Canadien de Montréal a confirmé la tragédie sur sa page Facebook, mardi midi. «C’est avec énormément de tristesse et d’émotion que nous avons vécu l’incendie et la perte totale de notre maison familiale au Lac Sept-Îles à Saint-Raymond», a-t-il écrit. 

«C’était une soirée et une nuit infernales où une énorme partie de nos vies est partie en flammes en quelques heures à peine. Mais le plus important est que tout le monde est en vie et que personne n’a été blessé dans cette tragédie», a-t-il poursuivi.

Le braiser a éclaté dans l’entretoit lundi soir, vers 10h30. 

Alertés par l’avertisseur de fumée, Joé Juneau et sa conjointe  ont évacué avant que le feu se propage, indique le directeur du Service des incendies de Saint-Raymond, Jean-Claude Paquet. 

Les flammes ont ravagé la maison. Une partie de la toiture s’est effondrée. «C’est une perte totale», confirme M. Paquet. 

Dans sa déclaration sur Facebook, M. Juneau a pris la peine de féliciter les pompiers de Saint-Raymond, Sainte-Catherine et Saint-Basile qui ont combattu les flammes pendant plus de 12 heures, a-t-il souligné. 

Les flammes on ravagé la maison familiale de Joé Juneau au Lac Sept-Îles, dans Portneuf.