Le destroyer NCSM Athabaskan

Un illustre destroyer assemblé à la Davie démantelé au Cap-Breton

SYDNEY, N.-É. — Le destroyer NCSM Athabaskan sera bientôt remorqué au Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse, aux installations de la compagnie Marine Recycling où il sera démantelé.

Marine Recycling, une entreprise basée en Ontario, a remporté un appel d’offres de 5,7 millions $ pour retirer l’équipement militaire et les matières dangereuses du navire et pour recycler les pièces à ses installations de Sydney.

Les travaux devraient durer jusqu’en juillet 2019.

Le NCSM Athabaskan a été assemblé au chantier maritime Davie, au Québec, à partir de 1969. Il a été l’un des plus gros navires de la flotte de la Marine canadienne pendant des décennies.

Il a été le seul destroyer en service au Canada depuis le retrait du NCSM Iroquois et du NCSM Algonquin, en 2014.

Le NCSM Athabaskan et son équipage ont été mis à contribution lors d’une multitude de missions à l’étranger, notamment au sein de la Force navale permanente de l’Atlantique de l’OTAN, lors de la Guerre du golfe Persique, en appui aux victimes de l’ouragan Katrina aux États-Unis et lors du tremblement de terre qui a dévasté Haïti en janvier 2010.

Le destroyer a effectué en mars dernier un tour protocolaire du port d’Halifax avant d’être mis au rancart par la Marine royale canadienne après 44 ans de service.