La STO confirme qu’un de ses chauffeurs a été arrêté mercredi pour conduite avec les capacités affaiblies

Un chauffeur de la STO arrêté pour ivresse au volant de son autobus

La Société de transport de l’Outaouais (STO) confirme qu’un de ses chauffeurs a été arrêté mercredi pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool, au volant d’un autobus.

La directrice adjointe aux communications, au marketing et aux relations avec la clientèle, Sophie St-Pierre, a mentionné, jeudi midi, que l’employé avait été « relevé de ses fonctions » en attendant la fin des enquêtes policière et interne.

« C’est nous qui avons appelé la police de Gatineau après avoir reçu des appels de nos clients », a précisé Mme St-Pierre.

Le chaufeur a été interpellé par la police de Gatineau, au terminus La Gappe du circuit du Rapibus, dans le secteur Gatineau.

En plus d’une plainte pour conduite avec les facultés affaiblies, une plainte pour voie de fait a été transmise à la police de Gatineau.

Il y aurait eu altercation entre le chauffeur et un client.

De leur côté, les autorités policières confirment l’arrestation d’un individu dans le secteur, sans préciser qu’il s’agit bien d’un chauffeur d’autobus.

« L’arrestation (d’un chauffeur) a bel et bien eu lieu », a toutefois mentionné Mme St-Pierre.

Le comportement erratique du chauffeur aurait inquiété des clients de la STO.

« La priorité, c’est la sécurité de nos clients, a insisté la porte-parole de la STO. Cet incident, qui ne peut être toléré, est isolé. La très grande majorité de nos 500 chauffeurs fait de l’excellent travail. Cela inquiète nos clients, avec raison. »

Le syndicat des chauffeurs de la STO n’a pas commenté l’affaire, indiquant ne pas avoir toutes les informations, jeudi matin.