Le catamaran CNM Évolution aurait subi un impact avec le quai de Forestville, causant certains dommages à la coque.

Un autre traversier endommagé en heurtant un quai, cette fois à Forestville

BAIE-COMEAU — C’est à se demander s’il n’y a pas un mauvais sort qui s’acharne sur les traversées du Saint-Laurent par les temps qui courent. Après les incidents du traversier Apollo aux quais de Matane et de Godbout, voilà que le CNM Évolution, qui assure le service maritime entre Rimouski et Forestville, aurait heurté le quai à ce dernier endroit vendredi matin, selon le Bureau de la sécurité des transports (BST).

Le catamaran aurait subi un choc suffisamment sérieux pour provoquer un trou dans la coque, selon les images disponibles. Chez les responsables du navire, très peu de détails ont été révélés puisqu’on disait toujours ignorer les causes de ce contact entre le quai et le bateau.

«Tout ce qu’on sait pour l’instant, c’est que le bateau revient vers Rimouski et qu’on devra faire des réparations», a déclaré la porte-parole, Isabelle Journault, qui n’avait rien d’autre à rapporter après cet incident.

Toujours selon nos informations, non confirmées par la porte-parole, le CNM Évolution est rentré à son port d’attache avec seulement le personnel à bord. Les gens qui avaient une réservation en ont donc été quittes pour tenter leur chance plus à l’ouest à la traverse Les Escoumins-Trois-Pistoles, à celle de Saint-Siméon-Rivière-du-Loup ou encore devoir faire le tour par la route en passant par Québec.

Sur le site Web de réservation pour le CNM Évolution, on peut y lire que les traversées entre les deux rives sont annulées samedi et dimanche.

Le CNM Évolution, qui peut accueillir 30 véhicules et 175 passagers, avait repris ses activités environ un mois plus tôt que prévu à la demande de la Société des traversiers du Québec, afin de contribuer à pallier l’absence de traversier entre Matane et la Côte-Nord.

En effet, le F.-A.-Gauthier n’est pas disponible depuis la mi-décembre, l’Apollo n’a pas fait long feu, le Saaremaa ne sera pas en service avant la mi-juillet et le CTMA Voyageur, présentement d’office, ne transporte que les camions lourds et une poignée de passagers.