Les CF-18 Hornet de l’Aviation royale canadiennes, acquis dans les années 1980.
Les CF-18 Hornet de l’Aviation royale canadiennes, acquis dans les années 1980.

Trois avionneurs ont déposé une proposition pour le futur avion de chasse du Canada

Une nouvelle étape vient d’être franchie dans le processus d’acquisition de nouveaux avions de chasse pour remplacer les CF-18 de l’Aviation royale canadienne (ARC), acquis dans les années 1980. Les avionneurs The Boeing Company, Lockheed Martin Corporation et Saab AB ont déposé chacun une proposition.

Boeing propose le Super Hornet Block III — une version plus moderne du chasseur F-18 Hornet et mis à jour avec les nouvelles technologies. Lockheed Martin revient avec le F-35, qui avait été choisi en 2009, mais dont le processus d’appel d’offres avait été contesté. Enfin, Saab fabrique le JAS 39 Gripen.

Services publics et Approvisionnement Canada commence son évaluation en tenant compte des critères suivants : la capacité des appareils (60 %), le coût (20 %) et les retombées économiques (20 %). Cette évaluation est censée être terminée au printemps 2021.

Le gouvernement fédéral devrait discuter avec le soumissionnaire retenu d’ici 2022, année prévue pour l’attribution du contrat. Les premières livraisons d’avions devraient se faire en 2025, selon l’échéancier prévu. L'ARC compte se procurer 88 chasseurs de pointe en vertu de la politique de défense Protection, Sécurité, Engagement.