Le directeur de la police de Toronto Mark Saunders croit que l’enquête d’une fusillade ayant fait sept blessés dans une boîte de nuit pourra facilement être conclue.

Treize blessés dans onze fusillades à Toronto pendant le week-end

TORONTO — Treize personnes ont été blessées dans une dizaine de fusillades survenues à Toronto au cours de la longue fin de semaine du congé civique en Ontario.

Des coups de feu ont notamment retenti dans une boîte de nuit bondée de la métropole, causant un véritable chaos dans la foule de plus d'une centaine de personnes.

Le directeur de la police de Toronto, Mark Saunders, a précisé en conférence de presse lundi que depuis samedi, 11 fusillades distinctes avaient fait 13 victimes — le tiers dans le nord de la ville. Le chef Saunders s'est dit particulièrement préoccupé par la fusillade survenue dans la boîte de nuit District 45, qui a fait à elle seule sept blessés.

La porte-parole de la police, Allyson Douglas-Cook, a précisé que le bar était plein lorsque des coups de feu ont été tirés, dans la nuit de lundi, blessant deux hommes et trois femmes. Deux autres personnes se sont présentées seules à l'hôpital plus tard dans la journée, a-t-elle déclaré. L'un de ces hommes se trouve dans un état critique, a indiqué Mme Douglas-Cook.

Aucun suspect n'a été identifié relativement à cette fusillade, mais le chef Saunders soutient qu'il sera probablement assez facile de résoudre cette affaire, grâce aux images de surveillance de l'établissement et aux éventuels témoins.

Deux hommes ont par ailleurs été blessés dans une autre fusillade survenue dans la nuit de lundi. La police a déclaré qu'un véhicule criblé de balles avait été retrouvé à proximité.

Dans un communiqué, le maire John Tory a réitéré sa position sur l'interdiction des armes de poing, qui, selon lui, permettrait de lutter contre la violence armée dans la métropole.

Le chef Saunders a rappelé que la décision d'interdire les armes incombait aux politiciens, mais il a admis qu'il accueillerait volontiers toute initiative qui permettrait de retirer des armes à feu des rues de sa ville.