Une Tesla Model S présenté à Pékin

Tesla acquiert un terrain à Shanghai pour construire une usine

PÉKIN — Le constructeur de véhicules électriques Tesla a annoncé mercredi avoir signé un accord visant à sécuriser un terrain de Shanghai où il compte installer ce qui sera sa première usine à l’extérieur des États-Unis, malgré les tensions commerciales qui existent entre les États-Unis et la Chine.

Tesla, établie à Palo Alto, en Californie, avait dévoilé en juillet des plans pour l’usine de Shanghai, après que le gouvernement chinois a annoncé la levée des restrictions sur la pleine propriété étrangère des constructeurs de véhicules électriques afin d’accélérer le développement de ce secteur.

Ces plans ont été mis en oeuvre malgré les hausses de tarifs que se sont imposées Washington et Pékin sur des milliards de dollars de marchandises, dans le cadre d’un différend sur la politique technologique chinoise. Les importations américaines visées par les sanctions imposées à Pékin comprennent les voitures électriques.

La Chine est le plus grand marché mondial de véhicules électriques et le deuxième plus grand marché de Tesla, après les États-Unis.

Tesla rejoint les constructeurs automobiles mondiaux, notamment General Motors, Volkswagen et Nissan, qui investissent des milliards de dollars dans la fabrication de véhicules électriques en Chine.

La production locale éliminerait les risques liés aux droits de douane et autres contrôles à l’importation. Cela aiderait Tesla à développer des fournisseurs de pièces de rechange et à rendre ses véhicules plus attrayants pour les acheteurs du marché principal chinois.

«Étape importante»

Tesla a déclaré avoir signé un «accord de transfert de terres» sur un site de 210 acres (84 hectares) dans le district de Lingang, dans le sud-est de Shanghai.

Il s’agit d’»une étape importante pour ce qui sera notre prochain site de fabrication avancé et développé de manière durable», a déclaré le vice-président des ventes mondiales de Tesla, Robin Ren, dans un communiqué.

Shanghai est un centre de l’industrie automobile chinoise et abrite la société publique Shanghai Automotive Industries, principal fabricant local de GM et de VW.

Tesla a déjà indiqué que la production à Shanghai commencerait deux à trois ans après le début de la construction de l’usine et que sa cadence atteindrait éventuellement 500 000 véhicules par an.

Tesla n’a pas encore indiqué comment il entendait payer pour l’usine de Shanghai. La société n’a pas encore évoqué de prix, mais le gouvernement de Shanghai a affirmé qu’il s’agirait du plus important investissement étranger à y être réalisé à ce jour.

L’usine de batteries de 5 milliards $ US de Tesla au Nevada a été financée grâce à un investissement de 1,6 milliard $ US du fabricant de batteries Panasonic.

Les analystes s’attendent à ce que Tesla annonce une perte d’environ 200 millions $ US pour le trimestre clos le 30 septembre, après avoir affiché une perte de 742,7 millions $ au trimestre précédent. Son directeur général, Elon Musk, a indiqué dans une lettre aux autorités américaines de réglementation des valeurs mobilières, datée du 30 septembre, que la société «était sur le point d’atteindre la rentabilité».