Cinq conducteurs ont été interceptés pour de grands excès de vitesse, dimanche, dans la Réserve faunique des Laurentides.

Route 175: cinq grands excès de vitesse en 3h30

En l’espace de trois heures et demie, cinq grands excès de vitesse ont été sanctionnés dans la Réserve faunique des Laurentides. Deux motocyclistes interceptés roulaient à 205 km/h.

Les policiers de la MRC du Fjord auxiliaire, de la Sûreté du Québec (SQ), ont effectué une opération de sécurité routière, dimanche, sur la route 175, laquelle a mené à l’émission de cinq constats d’infraction pour de grands excès de vitesse (GEV), à trois motocyclistes et à deux conducteurs. Le tout en trois heures trente minutes, précise le communiqué de presse transmis en soirée par la SQ. Toutes les infractions ont été observées au kilomètre 203, soit près de la limite séparant le territoire de la SQ et celui du Service de police de Saguenay. La limite dans cette zone est de 100 km/h.

La palme de la vitesse est partagée par deux motocyclistes arrêtés vers 14 h 45, alors qu’ils circulaient à 205 km/h. Les hommes de Québec, âgés de 24 et de 50 ans, ont reçu un constat d’infraction de 1903 $ et 24 points d’inaptitude. Leur bolide a été remorqué.

Un conducteur de Chicoutimi de 34 ans avait ouvert le bal, vers 14 h. Le radar de vitesse a affiché 170 km/h. Cet écart de conduite lui a valu une amende de 1378 $ et 14 points d’inaptitude. Un motocycliste de 43 ans, qui est originaire de Boischatel, l’a imité vers 16 h 10, pour les mêmes conséquences.

Enfin, un conducteur de Carignan, en Montérégie, qui est âgé de 25 ans, a été intercepté à 175 km/h, vers 17 h 30. Il devra débourser 1453 $ et reçoit 14 points d’inaptitude.

Tous les conducteurs fautifs ont vu leur permis de conduire être suspendu pour une période de sept jours. Dans une zone de 100 km/h, l’expression « grand excès de vitesse » est utilisée lorsque la limite est dépassée d’au moins 60 km/h, selon le site Internet de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ).