Une usine de Produits forestiers Résolu

Résolu dépasse les attentes et gâte ses actionnaires

MONTRÉAL — Produits forestiers Résolu a décidé de gâter ses actionnaires en leur retournant environ 135 millions $ sous forme de dividende spécial, alors que l’entreprise s’est récemment délestée de certaines usines aux États-Unis.

Tout en surpassant les attentes au troisième trimestre, la forestière a annoncé, jeudi, qu’elle versera un dividende en espèces exceptionnel de 1,50 $ US par action. Le paiement se fera le 20 décembre aux actionnaires inscrits en date du 6 décembre.

En octobre, la société établie à Montréal avait annoncé la vente de son usine de papier et de pâte de Catawba, en Caroline du Sud, pour 300 millions $ US ainsi que de celle de Fairmont, en Virginie-Occidentale, pour 62 millions $ US.

«Ces transactions nous permettent de maximiser la valeur de ces actifs et de réinvestir le capital de manière à accroître la valeur pour les actionnaires», a déclaré le président et chef de la direction de Résolu, Yves Laflamme.

Au troisième trimestre, la compagnie a répondu aux attentes en affichant des résultats «records», notamment grâce à des conditions de marché favorables dans les secteurs de la pâte ainsi que du côté des papiers.

Les investisseurs ont réagi favorablement, puisqu’à la Bourse de Toronto, le titre de la société a bondi de 3,05 $, pour terminer la séance à 17,89 $.

En ce qui a trait à la période de trois mois terminée le 30 septembre, Résolu a engrangé un bénéfice net de 117 millions $ US, ou 1,25 $ US par action, comparativement à 24 millions $ US, ou 26 cents US par action, il y a un an.

Les ventes se sont chiffrées à 974 millions $ US, en hausse de 10% comparativement au troisième trimestre de l’an dernier.

Abstraction faite des éléments non récurrents, Résolu a plus que doublé son profit ajusté, qui s’est établi à 96 millions $ US, ou 1,03 $ US par action. Cette performance a répondu aux attentes des analystes sondés par Thomson Reuters Eikon, qui tablaient sur un bénéfice ajusté par action de 71 cents US.

«Résolu a remboursé pour 30 millions $ US de dettes au cours du trimestre et n’a rien qui arrive à échéance avant 2023», a observé l’analyste Paul Quinn, de RBC Marchés des capitaux, dans une note envoyée par courriel.

Les bénéfices ont été en hausse dans les secteurs de la pâte commerciale, du papier journal ainsi que des papiers pour usages spéciaux. Cela a été atténué par un recul du côté du bois d’oeuvre et une perte d’exploitation de 10 millions $ US du côté des papiers tissus.

En raison d’une faiblesse des prix, les produits du bois ont généré des bénéfices de 34 millions $ US, par rapport à 45 millions $ US au troisième trimestre l’an dernier.

M. Laflamme a prévenu que les récentes baisses de prix du bois d’oeuvre devraient avoir une incidence négative sur les résultats du quatrième trimestre, ajoutant qu’à moyen terme, la vigueur du marché américain devrait stimuler la demande.