Québec cherche à attirer plus d’enseignants, de l’étranger et d’ailleurs au pays

La Presse Canadienne
QUÉBEC — Le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur met à jour mercredi sur son site web une initiative visant à attirer des travailleurs dans le domaine de l’enseignement, en invitant notamment les étrangers et les autres Canadiens à venir au Québec pour enseigner.

L’initiative est intitulée «1,216,791 bonnes raisons d’enseigner», le chiffre faisant référence au nombre d’élèves au Québec.

Le ministère signale d’ailleurs aux étrangers qu’ils soient enseignants ou non dans leur pays qu’il leur est possible de devenir enseignant au Québec. Il rappelle que plusieurs formations sont reconnues à l’international pour enseigner au Québec et que plusieurs parcours professionnels et scolaires mènent au métier d’enseignant, d’autant plus que les perspectives d’emploi dans le domaine sont excellentes en ce moment au Québec.

Le ministère s’adresse aussi aux résidents des autres provinces du Canada en leur rappelant qu’il leur est facile de devenir enseignant au Québec s’ils détiennent une autorisation d’enseigner délivrée par leur province. Grâce à l’Accord de libre-échange canadien, ils peuvent obtenir une autorisation d’enseigner au Québec.

Le ministère signale qu’il est possible pour les intéressés qui veulent réorienter leurs études ou leur carrière d’obtenir une autorisation provisoire d’enseigner.

Quant aux gens qui ont terminé leur formation universitaire dans une matière enseignée dans les écoles primaires et secondaires au Québec, ils peuvent devenir enseignants en complétant une maîtrise qualifiante.

Les diplômés en études professionnelles sont aussi invités à réorienter leur carrière vers l’enseignement en formation professionnelle.