Photo prise par Gérard Schachmes: «26 juin 2008. Après un concert à Prague, Céline Dion s'envole pour Istanbul. Sans même prendre le temps de quitter sa robe de scène. Depuis quatre mois et le lancement de son «Taking Chances World Tour», c'est un tourbillon effréné de dates pour la diva canadienne, de l'Afrique du Sud au Japon en passant par l'Europe. Alors pour reprendre des forces entre deux shows, l'étoile a toujours ses rouleaux de réglisse à portée de main. Autre utilité de cette pâte sucrée, et non des moindres: se payer la tête du photographe Gérard Schachmes et de son imposante moustache.»

Pour fêter ses 70 ans, Paris Match vend ses plus célèbres «Unes» aux enchères

PARIS — Paris Match va mettre aux enchères lundi 25 novembre une sélection de photos iconiques parues en Une ou en double page, à l’occasion des 70 ans du magazine, spécialisé dans la vie des célébrités et les grands reportages.

Le pape Jean-Paul II, les stars de cinéma Jean-Paul Belmondo et Brigitte Bardot, l’ancien président Jacques Chirac ou la princesse Diana se côtoient dans cette sélection de clichés dont la mise à prix varie de 1500 à 4000 euros (2200 à 5900 $CAN). Elles sont exposées à partir de jeudi à la maison de ventes Cornette de Saint Cyr, à Paris.

La direction du magazine, qui a longtemps eu pour devise «Le poids des mots, le choc des photos», a retenu quelque 130 photographies «de couvertures mythiques, de reportages forts, bouleversants ou historiques», a-t-elle détaillé dans un communiqué.

Parmi les photos les plus attendues et les mieux estimées: les clichés polaires du photographe Vincent Munier réalisés en 2016 et un soldat israélien dans l’objectif de Gilles Caron, assis au bord du Canal de Suez à l’issue de la guerre des Six jours (juin 1967).

Les grandes personnalités politiques du XXe siècle défilent: du général Charles de Gaulle à Bobby Kennedy en blouson de cuir de l’US Navy, quelques mois avant son assassinat, en passant par le Shah d’Iran et son épouse en visite officielle à Paris en 1961.

Côté glamour, les amateurs pourront admirer plusieurs portraits de Brigitte Bardot, longtemps classée comme la «plus belle femme du monde», dont une prise de Jack Garofalo où elle apparaît le buste nu, des fleurs dans les cheveux, à l’occasion de son 40e anniversaire, en 1974. Là aussi les organisateurs s’attendent à un fort intérêt.

«Comme sur les autres photos, il y a une confiance entre la star et le photographe. Pourquoi? Parce qu’à cette époque-là, ils étaient amis avec les photographes et les reporters de Match», explique à l’AFP Marc Brincourt, ancien rédacteur en chef photo de Paris-Match et commissaire de l’exposition.

Photo prise par Stéphane Cardinale: «22 août 1997, au large de Portofino. Diana, songeuse à bord du Jonikal, le yacht du père de Dodi Al-Fayed. Le bonheur de sa romance avec le milliardaire égyptien sera de courte durée. Le 30 août, elle perd la vie dans le terrible accident du pont de l'Alma. Cette photo fera le tour du monde.»

Autre photo qui a fait le tour du monde, volée cette fois: un cliché montrant la princesse Diana assise sur le plongeoir du yacht du père de Dodi Al-Fayed, une semaine avant sa mort accidentelle à Paris le 30 août 1997.

«C’est une photo paparazzi certes, mais qui est rentrée dans l’histoire [...] C’est Lady Di, elle n’a plus que huit jours à vivre. C’est son dernier été, elle vit sa romance avec Dodi Al-Fayed», explique Marc Brincourt.

Le magazine du groupe Lagardère avait déjà vendu 145 photos de son fonds d’archives en 2016 pour un total de 327 345 euros (environ 480 000 $CAN).

Pour voir l'ensemble des photographies : cornettedesaintcyr.fr