Jean-Pierre Girerd, en août 2002

Mort de l’ex-caricaturiste de La Presse Jean-Pierre Girerd

La Presse Plus rapporte mardi le décès de son ancien caricaturiste Jean-Pierre Girerd, en précisant qu’il a rendu l’âme la semaine dernière à l’âge de 87 ans. Il aurait succombé à un cancer.

De son embauche à La Presse en 1968 jusqu’aux années 1990, celui qu’on appelait simplement Girerd s’est imposé par son humour, surtout à propos de la classe politique.

Girerd avait un style simple, qui privilégiait le coup de crayon rapide. Le caricaturiste d’origine algérienne a connu la Révolution tranquille, la montée du mouvement souverainiste et la grande ébullition sociale qui a suivi.

Sa veuve, Lise Internoscia, signale en entrevue à La Presse que le but premier du dessinateur n’était pas de faire rire, mais de montrer le grotesque ou la bêtise d’une situation, pour faire réfléchir.

Girerd avait pris sa retraite de La Presse en 1996 après avoir publié près de 15 000 caricatures, pour se consacrer à la peinture. Il avait été admis au sein de l’Ordre du Canada en 1985.

Ses obsèques seront célébrées dans la plus grande intimité.

L'adieu de Jean-Pierre Girerd en caricatures après 28 ans au service du journal La Presse