Audrey Gagnon à la centrale de police de Québec, en avril 2018

Mort de la petite Rosalie: Audrey Gagnon demande un nouveau report de son dossier

La jeune mère de 24 ans Audrey Gagnon, accusée du meurtre au second degré de sa bambine de deux ans, Rosalie, et d’outrage à un cadavre, a demandé à ce que son dossier judiciaire soit reporté au prochain terme des assises criminelles, le 2 décembre.

Aucune date de procès n’a donc été fixée pour le moment. L’avocat d’Audrey Gagnon, Me Marco Robert, a indiqué que le plafond de délais judiciaires de 30 mois - édicté par la Cour suprême - n’était pas préoccupant dans le cas de sa cliente, accusée depuis la fin avril 2018. 

La défense a aussi fait part à la Cour supérieure d’une demande de pouvoir discuter du dossier et de l’éventuel procès avec la procureure de la Couronne Me Mélanie Dufour lors d’une conférence de facilitation. La poursuite a consenti à cette demande, mais aucune date de rencontre n’a encore été établie. 

L’accusée était présente dans le box de détention pour consentir au report de son dossier.

À LIRE AUSSI : Report du dossier d'Audrey Gagnon

À LIRE AUSSI : Confusion dans le rôle des intervenants

À LIRE AUSSI : Un procès devant jury pour Audrey Gagnon

À LIRE AUSSI : Audrey Gagnon ne se présentait plus aux Narcotiques anonymes

À LIRE AUSSI : La mère accusée de meurtre non prémédité