Mitsubishi négocie pour l’acquisition du programme CRJ de Bombardier

Mitsubishi Heavy Industries a annoncé qu’elle était en négociations au sujet d’une éventuelle transaction impliquant le programme d’avions régionaux de Bombardier.

La société japonaise a mentionné les pourparlers après que des médias eurent rapporté qu’elle négociait pour l’acquisition du programme CRJ de Bombardier.

Mitsubishi a précisé qu’aucune décision n’avait été prise au sujet d’une possible transaction.

Alain Bellemare, chef de la direction de Bombardier, a déclaré plus tôt cette année que l’avenir de son programme d’avions régionaux dépendait de la capacité de la société à remplir le carnet de commandes du CRJ.

Autrefois vache à lait de la société montréalaise, le CRJ perd maintenant de l’argent.

L’année dernière, Bombardier a vendu la majorité des parts de son programme d’avions commerciaux C Series à la société européenne Airbus SE, qui l’a rebaptisé Airbus A220.

Dans un communiqué transmis mercredi matin, Bombardier a confirmé que des discussions avaient eu lieu avec Mitsubishi, sans toutefois donner davantage de détails sur la nature de ces échanges.

«Avant la conclusion de tout accord, un examen approfondi et une analyse sont requis, ainsi que l’approbation éventuelle du conseil d’administration de Bombardier. Mitsubishi Heavy Industries doit également mener à bien son processus de vérification préalable et son propre processus d’analyse et d’approbation, indépendants de la volonté de Bombardier. Rien ne garantit que de telles discussions aboutiront finalement à un accord», précise-t-on.