Si une centaine de clients avaient décidé de passer la nuit devant le IKEA, ils étaient maintenant plus de 3000 à encercler le magasin vers 7h30.

Malgré la nuit et la pluie, le IKEA de Québec assiégé par des hordes de clients

Québec a été le théâtre de plusieurs grands rassemblements cet été: le FEQ, les Grands Feux, le ComediHa!. le G7. L’ouverture du IKEA peut maintenant se targuer de faire partie du lot. Plus de 4000 personnes ont bravé la pluie pour être les premiers clients du nouveau magasin de meubles et de décoration. Dès les premières heures du matin, le magasin de 340 000 pieds carrés était entouré de gens.

Dans cette file d’attente interminable, la fébrilité était palpable sur le visage des consommateurs, incluant ceux qui attendaient depuis la veille.

«Je voulais vraiment être là, c’est un gros évènement et je voulais avoir la chance de gagner un des chèques cadeaux», a indiqué Marie-Josée Proulx, qui était la première cliente dans la file d’attente.

Mme Proulx, comme beaucoup d’autres, a commencé à attendre devant le magasin en fin d’après-midi mardi.

Mercredi matin, selon une estimation des responsables d’IKEA sur place, environ 700 personnes étaient présentes vers 5h. Et plus de 3000 vers 7h.

Les 300 premières personnes à entrer dans le magasin ont reçu une carte-cadeau de 50 $. IKEA  a remis neuf cartes-cadeaux d’une valeur de 1000 $ lors d’un tirage en matinée.

L’un des gagnants s’est dit très heureux du retour de IKEA à Québec. 

«Ma famille et moi avons toujours magasiné au IKEA de Lebourgneuf. Quand il a fermé il y a vingt ans on était vraiment déçu de devoir monter à Montréal pour aller chez IKEA. On est fébrile!» s’est exclamé Gaetan de Québec.

Des nostalgiques de l’ancien IKEA, des fans finis de la compagnie suédoise, des jeunes et moins jeunes, tout le monde en ville semble s’être passé le mot pour se rejoindre à cette ouverture.

«Je viens de déménager à Québec pour mes études et je dois meubler mon appartement, c’est une bonne occasion d’avoir des belles choses pour moins chers», a indiqué une étudiante de 1re année à l’Université Laval.

Pour d’autres, l’évènement représentait un moment marquant dans leur vie qu’ils ne pouvaient absolument pas manquer. 

Cette ambiance festive représente la conclusion d’une longue frénésie qui aura commencé dès le moment de l’annonce de la construction de cette succursale il y a environ deux ans.

Une frénésie habituelle pour la direction d’IKEA qui a été témoin à plusieurs reprises de grands rassemblements à l’occasion de l’ouverture de ses magasins. Cette ambiance les rend davantage confiants sur le succès de ce magasin.

« L’ouverture de ce magasin est l’aboutissement d’un travail de longue haleine dans la collectivité de Québec, a lancé Marsha Smith, présidente de IKEA Canada. Nous avons construit un magasin inspirant et pertinent pour la localité en plus de créer des centaines de nouveaux emplois tout en gardant en tête notre vision, qui consiste à améliorer le quotidien du plus grand nombre par nos mesures environnementales et nos initiatives d’affaires. »

La classe politique «agréablement surprise»

«Il y a 50 ‘’toughs’’ qui ont passé la nuit ici. Moi, j’aurais fait ça à 16 ans pour les Beatles. Vraiment, je suis étonné», a lancé le maire de Québec Régis Labeaume, visiblement stupéfait d’un pareil rassemblement. 

Ce dernier a ajouté que sa présence n’était pas un désaveu face aux compétiteurs d’IKEA, mais plutôt une occasion de «saluer une nouvelle offre de produits que les Québécois attendaient ». 

Beaucoup d’élus étaient présents lors de l’inauguration, et chacun a exprimé son enthousiasme face à la popularité de cette nouvelle succursale. 

«On est très contents du retour d’IKEA à Québec, ça faisait trop longtemps […] Moi les enfants voulaient m’accompagner ce matin, je leur ai dit qu’on allait se reprendre apparemment il y a beaucoup de monde à matin», a ajouté le ministre responsable de la Capitale nationale, Sébastien Proulx. 

IKEA possède maintenant 14 magasins au Canada. Celui de Québec est situé à l’angle des autoroutes 40 et Duplessis, dans l’arrondissement Sainte-Foy. La chaîne suédoise a fermé son premier magasin de Québec en 1996.

LIRE AUSSI :  Plus de 3000 personnes au IKEA

LIRE AUSSI :  IKEA à Québec: de la fébrilité dans l’air

LIRE AUSSI :  Un IKEA signé Québec

LIRE AUSSI :  Un pôle commercial vert autour d'IKEA

Les clients ont été accueillis par les employés du IKEA.
La pluie n'a pas freiné les plus enthousiastes.