Janie Boulianne-Gref et Marie-Ève Cronin

Mademoiselle Gref rencontre sa donneuse

Deux jours après s'être fait greffer un rein, Janie Boulianne-Gref a pu revoir celle qui lui a sauvé la vie, Marie-Ève Cronin. Les deux femmes vont bien.

Dans un touchant message sur Facebook, Mme Gref a remercié sa nouvelle amie. « Voici notre première rencontre depuis l'intervention. J'ai pu sortir des soins intensifs pour quelques minutes afin de la remercier. Il y a de ces moments où le temps s'arrête à la vue d'un miracle. Je salue le courage de cette jeune femme extraordinaire, malgré le fait que nous étions de pures inconnues au tout début de cette aventure. Elle a ouvert son cœur pour faire cet acte rempli d'un amour inconditionnel. Il n'y a pas de geste plus sincère qu'un don destiné à sauver une vie. Marie-Ève, je serai éternellement reconnaissante de ce cadeau. J'ai maintenant une magnifique vie devant moi. J'aurais la chance de mieux te connaître, fonder une famille et vivre une vie bien remplie. Merci du plus profond de mon cœur », a-t-elle publié.

Lire aussi: Mademoiselle Gref exaucée