Le puits de Mines Seleine aux Îles-de-la-Madeleine  
Le puits de Mines Seleine aux Îles-de-la-Madeleine  

L’unique mine de sel au Québec écope d’amendes totalisant 400 000$

La Presse Canadienne
MONTRÉAL — Mines Seleine, l’unique mine de sel au Québec, a été condamnée mercredi à payer 400 000 $ après avoir plaidé coupable à quatre chefs d’accusation pour avoir contrevenu à la Loi canadienne sur la protection de l’environnement.

Environnement et Changements climatiques a expliqué, dans un communiqué, que la société avait procédé, à quatre reprises, en août 2014, à une «immersion de déblais de dragage à l’extérieur de la zone de dépôt autorisée par le permis d’immersion en mer» émis par les autorités.

Mines Seleine appartient à K+S Sel Windsor et elle est présente aux Îles-de-la-Madeleine.

Les sommes payées par la minière seront versées au Fonds pour dommages à l’environnement du gouvernement canadien. Le nom de la compagnie sera ajouté au Registre des contrevenants environnementaux.