Logements pour sinistrés: Airbnb offre de la gratuité

Alors que le maire de Gatineau lançait, mercredi, un appel aux propriétaires de la région pour aider à reloger temporairement les sinistrés des inondations, la plateforme de réservation de logement en ligne, Airbnb, annonce qu’elle invite ses «hôtes» à mettre leur logis gratuitement à la disposition des gens touchés par le sinistre.

Airbnb vient de mettre en place son programme «Open Homes» dans tous les secteurs touchés par les inondations. Au moment de la publication de cet article, les propriétaires d’une vingtaine de logements s’étaient déjà inscrits au programme dans la grande région d’Ottawa-Gatineau. En affichant leur logement dans «Open Homes», les hôtes consentent à offrir gratuitement leurs espaces disponibles aux sinistrés, ainsi qu’aux bénévoles d’organismes qui ont dû se déplacer en raison des inondations. 

Airbnb précise toutefois que les hôtes conservent leurs droits sur la fréquence à laquelle ils décident de mettre leur logement en disponibilité pour les sinistrés, ainsi que sur la durée de séjour. Si Airbnb et ses hôtes s’aperçoivent qu’un logement du programme «Open Homes» est occupé par une personne qui n’a aucun lien avec les inondations, la réservation pourra être annulée et les occupants devront quitter immédiatement le logement. 

Le programme «Open Homes» sera en place dans la région jusqu’au 19 mai, a fait savoir sur son site l’entreprise californienne. 

Airbnb a mis ce programme en place en 2012, après l’ouragan Sandy, qui a durement touché la côte est américaine. Le service avait aussi été mis en ligne lors des feux de forêt de Fort McMurray. Depuis son apparition, «Open Homes» a permis de reloger temporairement plus de 24 000 personnes, indique l’entreprise.