L’enjeu des ratios de patients par infirmière est absent du budget Leitão.

Les infirmières déçues du budget

L’enjeu des ratios de patients par infirmière est absent du budget Leitão. Une «déception» pour la Fédération des interprofessionnelles de la santé du Québec (FIQ).

«Il y a un énoncé flou, mais dans le budget, quand c’est flou, ça veut dire qu’il va falloir se battre dans les prochains mois probablement pour qu’on s’assure que les sommes soient vraiment dédiées aux engagements du ministre de la Santé», a réagi Nancy Bédard, présidente de la FIQ. 

LIRE AUSSI: Un budget aux grandes dépenses

Mme Bédard s’attendait à ce que de l’argent soit prévu pour mettre sur pied des projets-pilotes dans chaque région du Québec et pour créer des postes à temps plein pour les infirmières. 

En février, le ministre de la Santé Gaétan Barrette a réagi aux cris d’alarme de plusieurs infirmières épuisées en promettant qu’il allait travailler avec elles à établir un ratio sécuritaire de patients qu’elles auront la responsabilité de soigner. 

Lors du dépôt du budget, le ministre Barrette s’est fait rassurant. Les dépenses des établissements de santé augmentent de 5,3%, ce qui comprend l’argent nécessaire pour établir les futurs ratios.

Pour l’instant, le projet n’est pas assez avancé pour qu’il y ait «une ligne spécifique» à ce sujet dans le budget, indique M. Barrette. 

«C’est un travail qui est en cours, les conclusions vont se tirer dans l’année et à ce moment-là, on pourra attacher un montant précis.»