Le parc aquatique de Bromont (photo) et l’Azamoo seront ouverts dès le 29 juin.
Le parc aquatique de Bromont (photo) et l’Azamoo seront ouverts dès le 29 juin.

Le parc aquatique de Bromont et l’Amazoo ouvriront le 29 juin

Après de longs mois d’incertitude en raison de la pandémie, le parc aquatique de Bromont, montagne d’expériences (BME) et l’Amazoo ont reçu le feu vert des autorités pour lancer leurs activités estivales. La réouverture des deux sites doit avoir lieu le lundi 29 juin.

Comme le gouvernement a également autorisé l’ouverture des parcs d’attractions, le parc des manèges du Zoo ouvrira aussi à cette date tandis que les activités en montagne du parc aquatique de BME seront accessibles dès le 3 juillet.

C’est d’ailleurs avec enthousiasme que le président de Bromont, montagne d’expériences, Charles Désourdy, a annoncé la réouverture à venir de ses installations. «Depuis le début, nous sommes restés optimistes. Nous avons entamé tôt les préparatifs pour passer en mode été malgré les incertitudes qui planaient», a-t-il indiqué par voie de communiqué.

En raison de la crise sanitaire qui sévit, BME a dû «se réinventer» tout en élargissant «son offre d’activités». Outre le parc aquatique, chaque billet d’entrée donnera accès à son détenteur à une foule de nouveautés. Parmi celles-ci, notons «le module d’hébertisme Divertigo, l’Xpérience vélo pour une randonnée d’initiation au vélo de montagne, la balade en télécabine, le trampo-bungee, le mur d’escalade, le parcours de Disc golf dans le mont Soleil et les sentiers de randonnée.»

«En plus de bonifier l’expérience du client, ces nouveaux attraits nous rendent moins tributaires de la météo puisque la plupart se pratiquent aisément par temps plus frais ou plus gris», a fait valoir le directeur du marketing et des communications chez BME, Marc-André Meunier.

Les visiteurs pourront également se divertir au sommet de la montagne où se déroulera un spectacle d’oiseaux de proie. Il sera aussi possible de faire une pause dans le cadre d’un pique-nique panoramique.

Prévention

Étant donné le contexte pandémique, BME a dû resserrer ses mesures préventives pour éviter la propagation du coronavirus. En effet, comme partout, il faudra respecter une distance de deux mètres dans les parcs aquatiques, même dans les piscines à vagues.

«Afin d’assurer le respect de la distanciation physique, la capacité d’accueil a été revue à la baisse et un nombre limité de billets est disponible par jour», a indiqué l’entreprise. BME préconise par ailleurs l’achat de billets en ligne quelques jours avant leur visite. En ce sens, ceux qui réservent leur place de 2 à 10 jours à l’avance auront droit à un rabais.

Chacune des activités a aussi été repensée en fonction des règles sanitaires. De plus, selon la compagnie, de «l’affichage directionnel est omniprésent sur le site». Les employés sont également formés pour faire respecter les mesures préventives et à propos du port de l’équipement de protection.