À son premier match avec l’Armada dimanche après-midi, l’attaquant granbyen Benjamin Corbeil a vu son temps de glace grimper en flèche.

Le Granbyen Benjamin Corbeil échangé à l'Armada

Échangé à la date limite des transactions dimanche, Benjamin Corbeil poursuivra son stage junior avec l’Armada de Blainville-Boisbriand. En retour du Granbyen et d’un choix de 6e tour en 2020, les Voltigeurs de Drummondville ont obtenu Rémy Anglehart et une sélection de 6e ronde en 2019.

Corbeil reconnaît que cette nouvelle l’a totalement pris par surprise. « J’ai reçu un coup de téléphone à 10 h pour me dire de me présenter à l’aréna. Là, j’ai commencé à stresser. Je ne m’y attendais pas... », a raconté l’attaquant de 17 ans.

« Au début, j’étais triste. Je m’étais vraiment attaché à la gang et on avait une équipe pour gagner la Coupe. »

Misant sur des piliers tels que Pierre-Olivier Joseph, Joseph Veleno et le Roxtonais Félix Lauzon, les Voltigeurs occupent le second rang de l’Association Ouest dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Traditionnellement, les équipes juniors qui aspirent aux grands honneurs misent davantage sur des joueurs aguerris que les jeunes talents. En entrevue avec L’Express de Drummondville, le directeur général des Voltigeurs, Stéphane Desroches, a expliqué que Corbeil « est un kid exceptionnel, mais ce n’était pas l’idéal d’avoir une recrue sur un quatrième trio ».

Déjà un rôle important

Tournée vers l’avenir, l’Armada a plutôt cédé six joueurs lors de la date butoir. À son premier match avec l’équipe dimanche après-midi (victoire de 6-2 contre Shawinigan), Benjamin Corbeil a d’ailleurs vu son temps de glace grimper en flèche.

Benjamin Corbeil dans l’uniforme des Voltigeurs de Drummondville

« Je jouais sur le deuxième trio, sur le power play et en désavantage numérique. Je crois qu’ils vont me donner beaucoup de temps de glace pour que je me développe à mon plein potentiel. C’est vraiment positif », s’est réjoui l’ancien des Vics de Yamaska-Missisquoi.

Le jeune Corbeil a amassé 11 points (cinq buts et six passes) en 36 matchs depuis le début de la saison, et ce, dans un rôle plutôt limité. « Selon moi, je peux apporter de la vitesse et un élément physique. J’ai aussi une belle vision du jeu », a-t-il fait valoir.

Après avoir amassé pas moins de 106 points avec les Gouverneurs de Massey-Vanier dans la Ligue de hockey préparatoire scolaire, le natif de Granby a dû s’adapter au rythme du junior majeur.

« Les gars sont plus gros, plus rapides et plus forts physiquement. Mais ça reste une game de hockey. Donc si je reste à l’intérieur du système de jeu, je vais me faciliter la vie. »

Doté de belles habiletés offensives, le numéro 81 de l’Armada sera sans doute à surveiller au cours des prochaines saisons.

Les Inouk échappent Frédéric Abraham

Par ailleurs, notons que Blainville-Boisbriand a réclamé Frédéric Abraham, soumis au ballotage par les Foreurs de Val-d’Or, lundi avant-midi.

Les Inouk de Granby surveillaient attentivement le dossier de l’attaquant de 18 ans, dont ils détiennent les droits au niveau junior AAA. Si le directeur général Patrice Bosch souhaite obtenir du renfort, il devra assurément étudier d’autres options.

La date limite des transactions dans la LHJAAAQ est fixée à 20 h ce jeudi.