David Lemieux

Le combat de David Lemieux annulé à New York

MONTRÉAL — S'il n'en tient qu'au président d'Eye of the Tiger Management, la carrière du boxeur David Lemieux chez les 160 livres est terminée.

À la veille de son combat contre Tureano Johnson, le boxeur lavallois a été contraint de déclarer forfait en raison de sérieuses inquiétudes quant à son état de santé. Camille Estephan, qui gère la carrière de Lemieux, a confirmé que son protégé a dû être conduit à l'hôpital après avoir ressenti des malaises à son réveil, vendredi matin.

«David a été admis à l'hôpital pour un problème de déshydratation, et ils ont dû le garder sous supervision et intraveineuse pour le reste de la journée», a déclaré Estephan en entretien téléphonique avec La Presse canadienne, vendredi après-midi.

Ce n'est pas la première fois que Lemieux (40-4, 34 K.-O.) éprouve des problèmes de ce genre avant un combat. En octobre 2015 également à New York, il avait eu beaucoup de mal à respecter la limite de 160 livres à la veille de son duel d'unification contre Gennady Golovkin.

Puis en mars 2016, son affrontement contre Jame De La Rosa avait été annulé lorsque Lemieux a dépassé la limite de poids par plus de deux livres.

Et en mai dernier, il a été incapable de respecter la limite de 160 livres en vue de son combat contre Karim Achour, qui avait néanmoins eu lieu, mais sans que la ceinture de champion WBC international et francophone des poids moyens soit en jeu. Estephan a d'ailleurs souligné qu'il doutait depuis un certain temps déjà de sa capacité à faire le poids, à 160 livres.

«Je ne sais pas trop pourquoi (cette situation s'est encore produite), a-t-il commenté. Son camp d'entraînement s'est bien déroulé, même si on ne s'en cache pas, David Lemieux a de la difficulté à faire le poids à 160 livres. Et la question persiste. Moi, personnellement, j'ai toujours cru qu'il devait se battre chez les 168 livres. Je lui en avais parlé dès la deuxième situation du genre, à Québec, contre Achour, mais on m'avait convaincu du contraire avec des tests scientifiques.

«Les résultats me déçoivent énormément aujourd'hui, a-t-il renchéri. Nous discuterons avec lui de tout ça lundi, mais clairement, la division des 160 livres, c'est du passé pour moi.»

Tout a basculé vendredi matin.

«Hier soir, il était à 160 livres et des poussières, a souligné Estephan. Mais parfois, dans la nuit, le corps perd un peu d'eau. Nous voulions qu'il fasse un petit camp d'entraînement ce matin, afin d'arriver à la pesée à 160 livres. Mais lorsqu'ils l'ont vu vendredi matin, ils ont réalisé qu'il n'était pas apte à fonctionner normalement. C'était donc hors de question qu'on le mette dans un ring. (...) La déception est très grande.»

Selon Estephan, Lemieux pourrait obtenir son congé de l'hôpital dès vendredi soir.

Le combat Lemieux-Johnson devait être présenté en demi-finale du choc opposant Saul «Canelo» Alvarez à Rocky Fielding, samedi soir, au Madison Square Garden. La déception est d'autant plus grande pour Estephan qu'il fondait beaucoup d'espoirs sur un combat de championnat dès le début de 2019. En conséquence, Lemieux ne pouvait se permettre de l'échapper face à Johnson, qui ne fait pas partie du top-15 des quatre principales organisations.

«On voulait un combat contre Canelo Alvarez depuis un bon petit bout de temps... Maintenant, il faut rebâtir, et nous repositionner», a répondu.

De nombreuses réactions

Sans surprise, la nouvelle a eu des répercussions aux quatre coins du monde de la boxe. Et les réactions ont été très différentes, également.

Du côté de Golden Boy Promotions, son président et directeur général, Oscar De La Hoya, a déclaré par voie de communiqué que le plus important était la sécurité des pugilistes.

«Bien que nous comprenions que David Lemieux est dans un état stable, nous devons toujours faire preuve de prudence lorsque nous traitons avec la santé de nos combattants, d'autant plus que nous connaissons les conséquences d'une perte de poids inappropriée, a déclaré De La Hoya. 

Cela dit, nous avons parlé à nos partenaires chez Eye of The Tiger Management et avons annulé ce combat. Nous souhaitons le meilleur à Lemieux et savons qu'il reviendra plus fort que jamais.»

Les problèmes de santé de Lemieux ont été beaucoup moins bien accueillis par le légendaire boxeur Bernard Hopkins, qui n'a pas hésité à parler de situation «irrespectueuse» en marge de la pesée officielle. Estephan, pour sa part, s'est dit très étonné de tels propos de l'Américain âgé de 53 ans.

«Ses partenaires d'affaires, Eric Gomez et Oscar De La Hoya, ont été très conciliants, a d'abord mentionné Estephan. La sortie de Bernard me déçoit, car on parle de la santé d'un athlète - qui aurait fait le poids de surcroît. C'est mal placé, et de mauvais goût.»