Le défenseur québécois Maxim Noreau a fêté la victoire avec sa famille après le match.
Le défenseur québécois Maxim Noreau a fêté la victoire avec sa famille après le match.

Le Canada gagne une 16e Coupe Spengler

La Presse Canadienne
DAVOS, Suisse - Le Canada a remporté le tournoi de la Coupe Spengler disputé à Davos, en Suisse grâce à une victoire de 4-0 contre le Trinec Ocelari, une formation de la République tchèque mardi.

Le Canada a remporté chacun de ses quatre matchs du tournoi. Au passage, l’équipe a marqué 19 buts en n’en a concédé que deux, un record du tournoi pour le moins de buts accordés.

Dustin Jeffrey a mené l’attaque du Canada avec deux buts et une aide. Le défenseur québécois Maxim Noreau a amassé trois aides tandis que Kris Versteeg, qui a joué pendant 11 saisons dans la LNH, a ajouté un but et une aide. Ian Mitchell a complété.

«Chaque année, nous avons un groupe de gars différent, mais c’est toujours très amusant de venir ici. Sean Burke et Hockey Canada ont fait un excellent travail pour former cette équipe», a déclaré Noreau, le capitaine de l’équipe.

«C’est formidable pour notre équipe et nos familles que la Coupe Spengler se termine par une victoire et nous allons en profiter, mais il s’agit surtout de porter le chandail arborant la feuille d’érable et de jouer avec intensité.»

Le gardien Zachary Fucale a bloqué 26 tirs pour un deuxième blanchissage en autant de jours. En trois départs, le gardien lavallois n’a concédé que deux buts. En trois présences en carrière à la Coupe Spengler, Fucale affiche un dossier cumulatif de 10-0-1.

«Cette équipe était incroyable. Nous avions un groupe impressionnant de défenseurs et tout le monde m’a fait bien paraître. Je n’ai vraiment rien eu de spécial à faire parce que notre équipe a très bien joué, donc c’était très amusant», a déclaré Fucale.

«J’ai essayé de rester concentré et à quelques reprises au long du tournoi, j’ai eu beaucoup de chance, mais ce fut une expérience formidable avec une équipe formidable.»

Après une première période sans buts, le Canada a explosé en marquant trois fois en un peu plus de quatre minutes au deuxième vingt. Tous ces buts ont été inscrits en avantage numérique.

Jeffrey a rompu l’impasse à 9:02 et Mitchell a doublé l’avance pendant une supériorité numérique de deux hommes, à 11:40. Versteeg a couronné la poussée du Canada à 13:09, pendant qu’un autre rival se trouvait au cachot.

Jeffrey a complété son doublé à 4:55 de la troisième période, à forces égales.

Fucale, Noreau et leur coéquipier Kevin Clark, un attaquant, ont été nommés au sein de l’équipe d’étoiles du tournoi. Clark a été le meneur du tournoi au chapitre des buts, avec six, et des aides, avec huit.

Le Canada a dirigé 37 rondelles vers le gardien Jakub Stepanek.

C’est la quatrième fois au cours des cinq dernières années que l’équipe du Canada gagne la finale de la Coupe Spengler, et la 16e fois de l’histoire. L’année dernière, le Canada a été vaincu en finale en tirs de barrage par l’équipe KalPa Kuopio, de Finlande.

+

Kris Versteeg manifeste sa joie après avoir marqué lors du match du Canada contre le Trinec Ocelari, mardi.