Dominique Michel (la doyenne à qui on doit de mémorables fous rires), Michel Côté, Pauline Martin, les membres de Rock et Belles Oreilles, Véronique Cloutier, Marc Labrèche et René Simard se joindront à l’équipe actuelle formée de Pierre Brassard, Véronique Claveau, Anne Dorval, Patrice L’Écuyer et Claude Legault.

Le «Bye Bye», un demi-siècle de dérision et de fous rires collectifs

MONTRÉAL — Si l’humour est un signe de bonne santé, les Québécois se portent alors à merveille. Et c’est l’humour qui, depuis cinquante ans, fait la transition entre l’année qui s’achève et celle qui s’amorce. Cet instant aussi solennel qu’unique attire des millions de téléspectateurs, année après année.

Ce sera une rare occasion de revoir les figures marquantes de cette spéciale annuelle: Dominique Michel (la doyenne à qui on doit de mémorables fous rires), Michel Côté, Pauline Martin, les membres de Rock et Belles Oreilles, Véronique Cloutier, Marc Labrèche et René Simard se joindront à l’équipe actuelle formée de Pierre Brassard, Véronique Claveau, Anne Dorval, Patrice L’Écuyer et Claude Legault. Pour clore l’année, les sujets ne manqueront pas, mais la façon de les traiter aura sans doute causé quelques maux de tête au grand manitou, Simon Olivier-Fecteau. À voir le lundi 31 décembre, 21h et le lendemain, 1er janvier, 18h30.

Le plaisir se prolongera tout de suite après dans «Les Coulisses du Bye Bye», à 0h30. En plus de livrer des secrets concernant la réalisation de certains sketches, on rencontre les artistes qui accorderont des entrevues. Aussi en rediffusion le mercredi 2 janvier, 21h.

Hommage à France Gall

Décédée le 7 janvier 2018 d’une récidive d’un cancer du sein, France Gall laisse toute une génération dans le deuil. Pour lui rendre hommage, TV5 présente «C’est votre vie», un documentaire de deux heures, piloté par Stéphane Bern, samedi, 20h45.

Elle a été la conjointe du compositeur Michel Berger qui a travaillé en collaboration avec Luc Plamondon à la comédie musicale «Starmania», en 1979. France et Michel, de véritables complices, ont créé plusieurs succès comme «Évidemment», «Ella, elle l’a», «Si maman si». Michel meurt en 1992 d’une crise cardiaque. France a définitivement quitté la vie publique en 1997 après une dernière apparition sur scène en duo avec Johnny Hallyday, en 2000, à l’Olympia. Ils ont alors chanté «Quelque chose de Tennessee».

Les artistes étaient nombreux à vouloir lui rendre hommage. Outre Elton John, on pourra entendre Calogero, Louane, Vincent Niclo, Charles Aznavour, Alain Souchon, Laurent Voulzy, la famille Chedid ainsi que Johnny Hallyday, qui lui témoigne son éternelle affection.

Top secret

La soirée du lundi 31 décembre commence à 19h avec «En direct de l’univers - Spéciale du Jour de l’an», mais on se garde bien de révéler le nom des invités qui profiteront du plaisir de revivre leurs meilleurs souvenirs par le truchement de la musique. Suivra «À l’année prochaine», à 20h30 (et le mercredi 2 janvier, 20h), avec Philippe Laguë et son équipe, Pierre Verville, Michèle Deslauriers et Dominic Paquet. Puis, précédant le «Bye Bye 2018», Jean-René Dufort, avec «Infoman 2018», présentera son bilan annuel, à 22h. En rediffusion le mardi 1er janvier, 20h.

Télé-Québec fêtait cette année son 50e anniversaire. On a eu l’intéressante idée d’un concert regroupant les thèmes de plusieurs émissions. L’ensemble des pièces se suivent dans un génial enchaînement débutant par le thème de «Passe-partout» qui a fasciné tant d’enfants. Le concert, mené par maestro Yannick Nézet-Séguin, est interprété par l’Orchestre Métropolitain composé de 70 musiciens. Un ch?ur de 100 voix complète l’enchantement, dimanche, 20h.

Et ça continue à TV5 avec «Le meilleur de la Fête de la chanson française (2017-2018)». D’abord, le mardi 1er janvier, 20h05, avec Liane Foly, Michel Sardou, Johnny Hallyday, Patricia Kaas, Nicole Croisille, Roch Voisine, Hugues Aufray; le mercredi 2 janvier, 20h, avec Patrick Fiori, Sylvie Vartan, Garou, Daniel Lavoie, Pascal Obispo et, tout de suite après, à 21h50, on pourra entendre Florent Pagny, Thomas Dutronc, Eddy Mitchell, Robert Alagna et Christophe Maé.

  • À RADIO-CANADA: samedi, 19h, après un entretien de Stéphane Bureau avec Yannick Nézet-Séguin sur sa carrière devenue internationale et ses origines, on enchaîne avec «Ensemble», 19h30. Durant une heure, on suit le chef d’orchestre et ses musiciens lors d’une tournée européenne, en 2017. Cette aventure a été une occasion de vivre des expériences hors du commun pour tous les membres de l’Orchestre Métropolitain. Et, à 20h30, l’éblouissement se poursuit avec «Angèle Dubeau & La Pietà» lors de sa dernière représentation en carrière. À la Maison symphonique de Montréal, elle offre, avec son ensemble, les pièces qui ont fait sa renommée. Son répertoire inclut des compositions de François Dompierre, la captivante Danse macabre de Saint-Saëns et des extraits du 41e album qu’elle a consacré au compositeur Max Richter.
  • À TVA: pour son spectacle «P-A Méthot Country», l’humoriste a souhaité la présence d’amis humoristes tels que Dominic Paquet, Martin Vachon, Peter MacLeod, François Massicotte et Michel Barrette et de chanteurs country parmi ses préférés - Paul Daraîche, Robby Johnson, Guylaine Tanguay et Steph Carse - pour une soirée dédiée aux cowboys et cowgirls, dimanche, 19h30. Une nouvelle série, «Le Bon Docteur», commence le jeudi 3 janvier à 20h. Freddie Highmore y tient le rôle du docteur Shaun Murphy, un autiste d’une intelligence exceptionnelle capable d’effectuer des opérations risquées. Mais il doit aussi lutter contre les préjugés concernant son trouble.
  • À TÉLÉ-QUÉBEC: dans «Le fabuleux destin d’Amélie Poulain», Amélie, élevée par des parents froids et distants, s’invente un monde à sa mesure. Alors qu’elle travaille dans un café, elle souhaite apporter du bonheur aux personnes de son entourage, mais à leur insu. Avec Audrey Tautou, Mathieu Kassovitz et Rufus, le mardi 1er janvier, 20h.
  • À ARTV: en six épisodes, «Pique-Nique à Hanging Rock» met en scène des élèves et leur professeure parties pique-niquer à Hanging Rock, le jour de la Saint-Valentin. Elles ne sont jamais revenues. Il est question de viol, de kidnapping et de meurtre dans l’enquête qui a suivi, samedi, 22h.