Lino Saputo Jr.

Le bénéfice de Saputo recule au premier trimestre

Le producteur fromager Saputo a affiché mardi un bénéfice du premier trimestre en baisse de 37 % par rapport à l’an dernier, ce qui était attribuable à un certain nombre de facteurs négatifs incluant les coûts d’acquisition, les coûts d’exploitation, la fluctuation des devises et les prix de certains de ses produits.

La société montréalaise a fait état d’un bénéfice net de 126 millions $, soit 32 cents par action, pour le trimestre clos le 30 juin, comparativement à celui de 200,3 millions $, ou 51 cents par action, pour le même trimestre un an plus tôt.

Le bénéfice ajusté a retraité à 160,3 millions $, ou 41 cents par action, par rapport à celui de 51 cents par action de l’an dernier.

Les revenus ont progressé à 3,27 milliards $, alors qu’ils étaient de 2,89 milliards $ l’an dernier. Une partie de cette croissance était attribuable à l’acquisition de la société laitière australienne Murray Goulburn et à d’autres acquisitions.

Les revenus ont aussi été affectés par une hausse des prix moyens du fromage et du beurre, ce qui a été partiellement contrebalancé par une baisse des prix des ingrédients laitiers et par un impact négatif de 125 millions $ lié à la valeur du dollar canadien vis-à-vis des autres devises.

L’entreprise a en outre annoncé une augmentation de 3,1 % de son dividende trimestriel, qui passera à 16,5 cents par action à compter du 14 septembre.

Saputo est le plus grand producteur de fromage au Canada et un des plus grands dans le monde. Il exploite notamment d’importantes activités aux États-Unis et en Australie.