La saison de la LBJEQ en péril?

Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
L’excellent début de saison des Voyageurs de Saguenay dans la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ) pourrait être en péril alors que des joueurs d'une ou plusieurs formations du circuit ont été en contact avec une personne atteinte de la COVID-19.

Les identités du joueur et de son équipe sont restées confidentielles. D’autres cas sont également suspectés à travers le circuit, ce qui pourrait compromettre le reste de la saison.

Initialement, les matchs ont été annulés en raison de la météo, mais de nombreuses rumeurs courraient voulant qu’une autre raison était à l’origine du report de ces rencontres. « La ligue a préféré annuler les matchs par mesure préventive. On doit attendre que le joueur en question ait son résultat. Puis on va devoir avoir les résultats des autres joueurs qui ont été en contact avec lui. Les matchs sont annulés au jour le jour et on ne sait pas ce qui va arriver pour les prochains matchs. On se demande même ce qui va arriver avec le reste de la saison », a expliqué la présidente des Voyageurs, Audrey Tremblay

Les nombreux matchs remis pourraient rapidement devenir un casse-tête pour les organisations qui doivent déjà évoluer avec un calendrier condensé. « Ça devient difficile. La saison devait finir le 23 août et les séries, commencer le 25. Ça nous ajoute des matchs à mettre à notre calendrier déjà serré. Ce n’est pas évident, mais on devra composer avec ça », a souligné Mme Tremblay.

La LBJEQ réagit

Dans un communiqué publié en fin de soirée mercredi, la LBJEQ a indiqué que tous les matchs de la section Rawlings, qui réunit les Ducs de Longueuil, le Rocket de Coaticook, les Cardinals de Lasalle et les Guerriers de Granby, avaient été remis «par mesure préventive et pour une durée indéterminée». Des joueurs de l'une ou l'autre de ces formations ont été en contact avec des personnes atteintes de la COVID-19. Ces joueurs devront donc se soumettre à un test de dépistage, avant d'être isolés jusqu'à ce qu'ils reçoivent leur résultat.

« Nous ne savons pas encore pour le moment jusqu’à quand les matchs seront annulés, a avoué le président de la ligue, Rodger Brulotte. Mais nous prenons la situation au sérieux, comme cela avait été promis à la Santé publique et à Baseball Québec lors de notre début de saison. Il ne faut prendre aucun risque inutile et donc, pour le moment, les matchs impliquant les équipes de cette section sont remis. »

Puisque les équipes affrontent uniquement les autres clubs de la même section en raison de la saison raccourcie par les circonstances qu'on connaît, c'est donc dire que toutes les formations de la section Rawlings sont sur pause. On ne sait pas à quel moment l'action pourra reprendre, alors que dame Nature a déjà forcé le report de certains matchs.

Un début de saison surprenant

Malgré cette situation difficile, Mme Tremblay n’a pu passer sous silence le surprenant début de saison des siens. « On est vraiment fier. L’équipe joue au-delà des attentes. Nos jeunes ont une éthique de travail remarquable. Ils ont les Voyageurs tatoués sur le cœur. C’est une jeune équipe, avec des joueurs qui veulent jouer. »

Selon elle, c’est un ensemble de facteurs qui ont mené à ces succès. « Oui, il y a l’ajout de Michael Bélanger comme entraîneur, mais aussi l’arrivée de Rylan Sandoval. La vision de nos entraîneurs est bonne. Ils ont fait venir de bons joueurs d’un peu partout, et des joueurs qu’ils connaissaient. »

Plus de partisans

Le fait de pouvoir accueillir 250 spectateurs depuis le 3 août réjouit également Audrey Tremblay. « Le maximum à 250 personnes va permettre à plus de gens de venir assister à nos matchs. Normalement, c’est le nombre de personnes que l’on avait les soirs de semaine en saison régulière. La fin de semaine, il va falloir encore contrôler l’accès, mais ça reste une très belle nouvelle. On devait l’appliquer mercredi soir, mais on n’a pas joué. On verra donc pour samedi. »

Simon Menier s’en va

Le Chicoutimien Simon Menier a quitté l’équipe mercredi. Le voltigeur est parti pour les États-Unis où il devra effectuer une quarantaine avant de se joindre à l’Université Campbell en Caroline du Nord. Menier connaît une excellente saison. En sept parties, il a maintenu une moyenne au bâton de ,350, avec deux circuits et neuf points produits.

De son côté, le lanceur Christopher Pouliot partira également pour les États-Unis le 14 août. Il se joindra aux Panthers de l’Université de Pittsburgh. Dans le cas du joueur de premier but Louis Gendron, il devrait terminer la saison avec les Voyageurs, avant de prendre le chemin du Collège de Saint-Rose, dans l’état de New York.

« C’est plate de les voir partir, mais toutes les équipes perdent de gros joueurs. C’est la réalité de la LBJEQ. Pour certaines équipes, ce sont de gros morceaux, mais c’est la même chose chaque année », a fait savoir Mme Tremblay. Avec Jonathan Hudon