La police de Lévis réfute des allégations de discrimination raciale [VIDÉO]

La police de Lévis réfute des allégations de discrimination raciale entourant une vidéo montrant l'arrestation d'un jeune Noir qui a été maîtrisé par la force, alors que des internautes font le parallèle avec la mort de George Floyd à Minneapolis, aux États-Unis.

Lundi, en fin après-midi, le Service de police de Lévis (SPVL) a publié un communiqué pour défendre le travail de ses policiers lors d'une intervention qui a eu lieu le samedi 23 mai, vers 20h10, au parc de la rivière Etchemin. 

Dans son communiqué, le SPVL précise que les policiers sont intervenus pour un rassemblement illégal dans le contexte de la COVID-19 et pour la consommation interdite d'alcool dans un parc. Ils ont fait face à un «groupe hostile» d’environ 35 personnes et les patrouilleurs ont arrêté deux individus, dont celui qui a été filmé, selon le SPVL. 

«Certaines personnes semblent faire des liens avec les événements qui se sont déroulés à Minneapolis, aux États-Unis, indique le communiqué. Les valeurs du Service de police de la Ville de Lévis vont à l’encontre de ces agissements».

L'homme arrêté, un Noir âgé de 19 ans, refusait de s'identifier, a résisté à son arrestation et a fait des menaces de mort aux policiers, précise Christian Cantin, porte-parole du SPVL. La vidéo ne montre pas que les policiers ont tenté d'obtenir sa collaboration avant de devoir le maîtriser par la force, ajoute M. Cantin. 

Les commentaires sur les réseaux sociaux qui accusent les policiers de discrimination raciale et font un rapprochement avec la mort de George Floyd ne sont pas fondés, souligne Christian Cantin. «Il y en a qui essaient de se faire du capital là-dessus, en lien avec ce qui se passe aux États-Unis. On n'est pas là du tout».

Intitulée «Boire de la bière à Lévis et être noir», la vidéo a été diffusée dimanche soir sur la page Facebook «Spotted Policiers Zélés». Elle montre deux policiers qui maîtrisent un jeune Noir par la force jusqu'au sol, alors que ses amis protestent plusieurs fois en disant qu'«il n'a rien fait». 

Sur la page Spotted Policiers Zélés, la vidéo est accompagnée d'un commentaire qui dit : «Eh oui, même à Lévis il y a de la discrimination raciale» — une référence à George Floyd, un Noir qui est mort asphyxié lors de son arrestation par un policier blanc, lundi dernier, à Minneapolis. 

Lors de l'intervention au parc de la rivière Etchemin, la police de Lévis a aussi procédé à l'arrestation d'un jeune homme de 17 ans. 

Plusieurs infractions sont reprochées aux deux hommes arrêtés, notamment d'avoir d'avoir injurié un agent de la paix, d'avoir refusé de s’identifier, d'avoir commis voies de fait sur un agent de la paix et d'avoir proféré des menaces. 

Au moment d’écrire ces lignes, Le Soleil n'avait pas été en mesure de parler avec le jeune homme filmé lors de l'arrestation à Lévis.