Le plaignant, qui se décrit comme un grand fan de Kanye West, explique que s'il avait su qu'il pourrait écouter l'album du rappeur sur d'autres plateformes, gratuites, il n'aurait jamais pris un abonnement à Tidal, un service payant.

La justice autorise la tenue d'un procès contre Kanye West

NEW YORK — Un juge américain a autorisé vendredi la tenue d'un procès contre la star du rap Kanye West, accusé d'avoir menti à ses fans en leur promettant l'accès en exclusivité à son album «The Life of Pablo» s'ils s'abonnaient à la plateforme de streaming Tidal.

Un fan se sentant lésé souhaite déposer un recours en nom collectif, que pourrait rejoindre d'autres fans déçus dans le but obtenir une compensation financière.

L'objet de son grief : un tweet du rappeur de Chicago expliquant, avant la sortie de son album en 2016, que The Life of Pablo ne serait disponible que sur Tidal, la plateforme de son ami Jay-Z.

L'album, «ne sera au grand jamais disponible sur Apple», avait alors écrit Kanye West.

Six semaines après, vu le faible nombre d'abonnés dont jouit Tidal en comparaison à ses concurrents, l'album était finalement disponible sur Apple Music et Spotify.

Le plaignant, qui se décrit comme un grand fan de Kanye West, explique que s'il avait su qu'il pourrait écouter l'album sur d'autres plateformes, gratuites, il n'aurait jamais pris un abonnement à Tidal, un service payant.

Après un premier mois gratuit, il a payé 9,99 $ pour avoir accès à Tidal un second mois, avant d'annuler son abonnement.

Les avocats de Kanye West ont argué que le tweet du rappeur n'était pas trompeur, la version ayant été publiée sur les autres plateformes étant remastérisée et donc, très légèrement, différente.

Un argument «faible» selon un juge fédéral de New York, qui a refusé de débouter la plainte contre M. West.

Mais selon le magistrat, il n'y a pas de raison pour que l'affaire soit traitée par la justice new-yorkaise, le plaignant et Kanye West résidant tous les deux dans l'État de Californie.