Une agression armée est venue assombrir la fête nationale à Granby, lundi soir.

La fête nationale assombrie par une bagarre au couteau

Une agression armée est venue assombrir la fête nationale à Granby, lundi soir. Si la plupart des spectateurs n’ont rien vu, des gens installés près de la butte ont été témoins d’une bagarre qui a mal tourné, au parc Daniel-Johnson.

La bagarre a éclaté vers 19 h 20 entre deux individus âgés de la jeune vingtaine dans le secteur de la deuxième butte, vis-à-vis du boulevard Leclerc.

« Un individu s’est fait poignarder au ventre avec une arme blanche, explique Caroline Garand, porte-parole de la police de Granby. Rapidement, le suspect a été localisé dans le parc. »

La victime, dont les blessures ne mettent pas sa vie en danger, et son agresseur ont collaboré. D’autres armes blanches ont été trouvées sur le suspect.

Ce dernier, âgé de 21 ans, a été amené au poste de police où il a été rencontré par les enquêteurs durant la nuit.

Le Service de l’identité judiciaire de la Sûreté du Québec était en route, lundi soir, pour venir épauler les enquêteurs de Granby.

Au moment d’écrire ces lignes, vers 22 h 30, les policiers n’étaient pas encore en mesure d’établir le motif de l’agression armée ni le lien entre les deux individus. Des témoins ont été rencontrés pour faire la lumière sur l’événement.

La scène de l’incident a été protégée tout au long de la soirée, a pu constater sur place La Voix de l’Est. Des bouteilles vides étaient toujours sur les lieux.